Elle a mis le grappin sur le Skoda Kodiaq. Avec ses quatre enfants, Marie-Chantal aurait bien acheté son cousin Volkswagen Tiguan. Problème : il n’a que 5 places. Marie-Chantal aurait aussi pu se rabattre sur l’autre membre de la famille SUV allemand, le Seat Ateca. Mais en plus que de ne disposer que de 5 places, il est bien trop dessiné pour elle. Il ne lui restait donc plus que le nouveau Skoda Kiaq.

Le SUV Skoda Kodiaq est un ours bien léché (Kodiak signifie ours) qui peut transporter 7 personnes. Plutôt rare comme bête. Il peut te plaire autant qu’à Marie-Chantal si tu as plusieurs enfants ou, fonction totalement différente, si tu dois tracter une remorque. Avec son habitabilité record et son moteur assez puissant, le Kodiaq te séduira forcément. J’ai pu me projeter facilement puisque j’ai 3 enfants. J’imaginais très bien mes deux garçons de 4 et 6 ans sur les deux sièges de la dernière rangée. Skoda a façonné un habitacle géant, sécuritaire et confortable à souhait. Il m’a fait penser à la Skoda Octavia et à la Superb que j’ai eu la chance de tester durant le Tour de France.

Kodiaq

Le Skoda Kodiaq pour qui ?

Tu n’aimes pas les monospaces et tu cherches des prestations familiales au-dessus du lot avec un tarif attractif. Bingo. Tu pourras partir sereinement en vacances.
– Le Kodiaq est un grand SUV qui propose 7 places en option (prix : 820 euros).
– Place aux jambes à l’arrière digne d’une limousine et coffre géant (720 l en cinq places et jusqu’à 2 065 l en 2 places)
– Son prix est compris entre 24 950 et 41 650 €.

Les qualités du Kodiaq

Ce grand SUV qui ressemble un peu à l’Audi Q7 t’étonnera en bien sur la route. – Bâti sur la plateforme du VW Tiguan et allongé pour assurer l’espace à bord, il se déplace super bien. Dans les lacets Majorquains, j’ai sacrément apprécié son train avant dynamique et son absence de roulis. Le Kodiaq reste scotché à la route.
– Je disposais d’un Kodiaq 2.0 TDI 190 Style avec transmission DSG et 4×4. C’est le modèle le plus cher de la gamme (41 650 €) mais l’équipement est digne du premium. Niveau accélération et reprises, rien à dire.

A savoir : le Skoda Kodiaq peut tracter une remorque non freinée jusqu’à 750 kg. Et jusqu’à 2 200 kg pour une remorque freinée.

Skoda Kodiaq

Des astuces pratiques

-Il pleut et tu dois descendre de voiture ? Pas grave. Dans la porte avant conducteur se trouve un range-parapluie.

– Tu as besoin de plus d’espace ? La banquette coulisse sur 18 cm.

– Il neige, il verglace ? Tu trouveras un grattoir installé dans la trappe à carburant.

– Quelqu’un a sommeil ? Il y a des appuie-tête type aviation à l’arrière conçus pour dormir.

– Tu ne sais pas te garer sur un parking ? Des baguettes amovibles protègent les arêtes de porte.

– Tu dois effectuer une manœuvre en marche arrière ? Tu peux compter sur une visualisation à 360° sur l’écran et sur le frein automatique en cas d’obstacle statique ou en mouvement lors d’une marche arrière. Les adeptes du caravaning et autres types de remorquage peuvent compter sur le Trailer Assist (690 €), un système très efficace d’aide à la manœuvre.

Premières livraisons du Kodiaq en mars 2017.

–> Retrouve toutes mes pastilles vidéos CharlotteAuVolant

2 COMMENTS

  1. bien le commentaire !
    Je l’aime bien ce Kodiaq, mais sur la 3eme banquette , pas de fixation isofix, donc pas possible d’y installer 2 enfants de 4 et 6 ans

Comments are closed.