Même les autos sérieuses comme la Skoda Superb Combi ont leur place sur CharlotteAuVolant. Car je ne m’intéresse pas qu’aux voitures qui en jettent. C’est vrai, la grande tchèque, c’est pas Adriana Karembeu. Mais alors, la beauté intérieure, ça compte aussi non ? Car du charme, la Skoda Superb n’en manque pas même si elle le planque ailleurs. Pour s’en rendre compte, il faut aligner des bornes à son bord et goûter aux délices du pragmatisme. Une sensation qui vous envahit lorsque vous vous rendez-compte que, comme en amour, la beauté s’estompe et qu’il reste l’essentiel : le bien être, la douceur du quotidien. Dans ces domaines, la Superb en remontre à de bien plus superbes.

Essai Skoda Superb Combi

Les atouts de la Skoda Superb Combi

De la place, elle en offre plus qu’aucune. Du long de ses 4,85m, on s’y étire à l’avant et plus encore à l’arrière. Son coffre gigantesque engouffre la commode de mère-grand, les affaires des petits et les malles des plus grands. Un hall de gare je vous dis. Et les rangements, elle en donne bien au delà de son hayon. Même la petite place prévue tout exprès pour caser son parapluie mouillé est de série, c’est dire.

Mais vous rétorquerez que dans une camionnette de chantier aussi on peut en caser. Certes, mais c’est la bonne surprise de ce vaisseau : il est parfaitement pourvu pour le long cours. Un tapis de velours, un avaleur de kilomètres dans un océan de quiétude. Avec le 2lTDI diesel de 150 ch, aidé de la boite auto DSG, il emballe la route sans s’emballer. Des bruits de roulements ? Le son du vent ? Vous plaisantez j’espère. Ici, tout est quiétude et calmitude.

Essai Skoda Superb Combi

Et puis inutile de vous précipiter sur le diesel plus puissant, celui qui aligne 190ch. Il ne fera que rajouter des vibrations et des bruits parasites sans offrir beaucoup plus de pèche. En prime, les tarifs de ce grand break sont sages comme ses lignes. Pour 37 290 euros dans cette version idéale et sans malus, la voyageuse zen et soucieuse de ses jambes allongées et de ses bagages bien rangés aura droit à une foultitude de zigzigs électroniques qui lui adouciront encore plus la vie. A ce tarif, faut pas non plus demander à cette nouvelle Superb de concourir au championnat du monde de design. Trop de bonheur tue le bonheur.

essai Skoda Superb Combi

Skoda superb greentec Business Plus 2L TDI 150

Moteur quatre cylindres turbo diesel turbo
Coffre de 660 à 1950 litres (banquette rabattue)
Puissance : 150ch
Couple : 340 Nm à 1750 tr/mn
Consommation mixte : 4,5l 100km
CO2 : 118g/km (malus neutre)