C’est le premier SUV qui enlève son toit. Le Range Rover Evoque devient un cabriolet tout terrain adapté à toutes les saisons. En effet, capote enlevée, on est protégé du froid hivernal.

Le look de l’Evoque Cabriolet

Un SUV cabriolet ? Shoking. Pourtant, l’anglais Land Rover ouvre la voie en retirant le toit de son Range Rover Evoque. Esthétiquement, c’est une très bonne idée. L’Evoque devient plus sobre et plus élégant lorsqu’il est ouvert en grand. L’autre avantage de faire sauter le toit : on y voit plus clair pour manoeuvrer et on profite mieux des paysages. En effet, les vitres de l’Evoque sont aussi petites que des meurtrières. Avec le cabriolet, ce souci disparaît.

Range Rover Evoque Cabriolet

Au volant

L’Evoque Cabriolet fait fort : pas de manque de rigidité lié à l’absence de toit. Un exploit qui s’explique par les renforts des soubassements. Du coup, aucun bruit parasite et caractéristique des assemblages des cabriolets traditionnels, ne vient troubler la quiétude des occupants. Mais il y a tout de même un revers à la médaille : 300 kg supplémentaires pour l’Evoque sans toit, comparé à son homologue fermé. Au final, ce sont près de 2 tonnes que le moteur doit déplacer. Autant dire que la version de base (le diesel 2 de 150ch) est à oublier. Le même bloc boosté à 180ch, ou la version essence de 240ch feront l’affaire, sans pour autant espérer des performances de sportives. Même s’ils sont aidé par le boite auto à 9 rapports toujours aux petits soins.

Evoque 2016

Dans l’habitacle de l’Evoque Cabriolet

En général, à bord d’un cabriolet et au delà de 90km/h, impossible de discuter ou d’écouter de la bonne musique à cause des turbulences. Pas à bord de cet Evoque. En effet, jamais un cabriolet n’a aussi bien filtré les flux d’air. Même au delà de 130km/h, les passagers peuvent se parler. Un exploit. Et lorsque le toit est rabattu, en 18 secondes et jusqu’à 48 km/h, un silence de berline fermée règne à bord. Impressionnant. Résultat : même en hiver il est possible de goûter aux joies du plein air. Ce qui justifie le slogan de l’engin : 4 saisons, 4 roues motrices et 4 places. Des arceaux de sécurité en aluminium sont intégrés à la carrosserie et se déploient en 90 millisecondes pour protéger les occupants en cas de tonneau. Seul bémol : les places à l’arrière riquiquis. L’Evoque Cabriolet n’est pas la reine de l’habitabilité. La faute à une capote grignoteuse d’espace qui rogne aussi sur le coffre ici limité à 251l.

Evoque Cabriolet

Finances

Si l’Evoque Cabriolet a des tonnes de qualité, il coûte près de 7 200 euros de plus que la vesrion fermée. En entrée de gamme, la différence atteint même 15 000 euros et un modèle correctement équipé s’affiche carrément à 60 800 euros, en ajoutant 900 euros de malus. Un tarif plus qu’élevé qui n’empêchera pas les 500 exemplaires prévus cette année pour la France de trouver preneurs.

TARIF
À partir de 51 600 € (modèle essayé Range Rover Evoque Convertible TD 4 180 HSE Dynamic 60 800 €)

FICHE TECHNIQUE

Range Rover Evoque Convertible TD 4 180 HSE Dynamic

Moteur : 4 cylindres turbo-diesel

180 ch à 4 000tr/mn

430 Nm à 1 750 tr/mn

Vitesse maxi : 195 km/h

0 à 100km/h : 10,3 s

Cycle mixte : 5,7l/100 km

CO2 : 149 g/km (malus 900 euros)

Poids : 1 967 kg

 

C’EST BIEN

Chassis ultra rigide

Excellente gestion des flux d’air pour un cabriolet

 

C’EST MOINS BIEN

Prix élevé

Habitabilité riquiqui aux places arrières

1 COMMENT

  1. Coucou. Ranger Rover s’est encore une fois démarqué des autres marques grâce à ce type de SUV. Ils ont eu une idée géniale !

Comments are closed.