Tu cherches une citadine ? Une auto lookée avec un intérieur top ? La nouvelle Nissan Micra est faite pour toi.

Pour raviver le cœur des fans, ceux qui ont fait le succès de la Micra des années 90, la nouvelle Nissan Micra change tout et se concentre sur l’Europe quand l’ancienne mouture se voulait mondialiste.

Micra 2017

Regarde là les yeux dans les yeux –> La nouvelle citadine japonaise « Made in France » qui débarque dans un petit mois est plus longue, plus basse et plus large que sa devancière. Ca donne à la nouvelle Micra cet air trapu et dynamique à la fois, notamment de profil, grâce à son toit plongeant et flottant. Les portières arrières (elle n’est disponible qu’en version cinq portes) sont parfaitement intégrées avec ses poignées escamotées et intégrées dans les montants arrières peints de noir. Une intégration encore plus réussie que sur sa cousine Clio, à qui la Micra a emprunté ces poignées.

Fabriquée dans la même usine de Flins que la Renault Clio, les deux autos n’adoptent pas pour autant, et étonnamment, les mêmes plateformes. La Clio devant se renouveler dans deux ou trois ans, Nissan n’a pas voulu attendre autant pour produire sa nouvelle Micra. Résultat : elle est fabriquée sur la base de la Note, qui reprend elle même les fondements de la Clio 3.

nouvelle Micra 3

Moteurs

Une plateforme âgée de plus de dix ans loin d’être honteuse, d’autant que la nouvelle Micra est épaulée de béquilles électroniques plutôt efficace. L’ « Active Trace Control », un dérivé de l’ESP qui réduit le sous virage de l’auto, alors que l’« Active Ride Control » qui réduit les oscillations des suspensions pour mieux absorber les mauvais revêtements routiers. Un confort et une tenue de route qui placent la franco-japonaise dans la bonne moyenne du genre, comme l’y renvoient ses moteurs, déjà connus sur la Clio. Le 3 cylindres Turbo essence de 0,9L et 90 ch est à son affaire, et dispose d’un couple suffisant pour ne pas avoir à en passer trop souvent par les cinq rapports de la boite manuelle, en attendant la boite auto CVT qui arrive dans un an. Un moteur d’entrée de gamme de 73 ch arrivera également dans quelques mois. Côté diesel, car la Micra dispose aussi d’un bloc au gazole pour appâter les entreprises, le moteur est également d’origine Renault puisqu’il s’agit du 1.5L DCI de 90ch. Des moteurs honnêtes, mais ce n’est pas dans ce domaine que la Micra marque des points.

Un habitacle bluffant

Nouvelle Micra
Dans l’habitacle de la nouvelle Nissan Micra, qualité et matériaux bluffants

En revanche, sa qualité d’assemblage, les matériaux utilisés pour le garnissage de son habitacle, et notamment de sa planche de bord bicolore sont réellement bluffants. Les plastiques moussés sont à des années lumières de ceux de sa cousine élevée sur la même chaîne qu’elle. Une réelle montée en gamme qui place la Micra au niveau de l’autre citadine parfaitement fabriquée : la Peugeot 208. En plus, avec des tarifs compris entre 13 590 et 21 590 euros, elle est légèrement moins chère que la Sochalienne, à moteur et équipements équivalents.

Nouvelle Nissan Micra 6

En chiffres
Nissan Micra
Modèle essayé : Nissan Micra IG-T 90 Acenta
16 690 euros.
90ch à 5 500 tr/mn
150Nm entre 2 250 tr/mn
Vitesse maxi : 175 km/h
0 à 100 km/h : 12,1s
Cycle mixte : 4,4L/100 km
CO2 : 99 g/km (bonus-malus neutre)
Poids : 1 001 kg

Nouvelle Micra 9