Dans la famille des voitures totalement différentes des autres, capables d’émouvoir et de faire lâcher (au bas mot) entre 50 000 et 100 000 euros, il y a l’Infiniti Q30, bien sûr, la petite dernière de la famille premium que je viens juste de tester. Mais il y a aussi la RX 450h qui appartient au plus ancien des nouveaux : Lexus, l’autre japonais qui existe en Europe depuis 1990. Ce dernier a même inventé un genre : celui du SUV hybride.

Lexus RX 450h (2015)

Cette Lexus RX 450h a tout changé sauf ce qui fait son attrait : 2 moteurs électriques et un V6. Soit 313ch cumulés. Du coup, elle peut affronter la BMW X5 hybride, la Porsche Cayenne hybride, Audi E-tron hybride, la Volvo XC 90 hybride… Ces dernières sont rechargeables sur une prise de courant, ce qui leur permet 50km d’autonomie ? Pas la RX 450h. « De toute façon, les clients de ce genre de voitures ne la rechargent jamais pour une grande majorité d’entre eux », affirme Cédric Danière, le Directeur de Lexus France. J’imagine qu’un automobiliste qui dépense une telle somme pour son auto n’est pas trop regardant sur le prix d’un plein. En revanche, son entreprise – puisque c’est souvent elle qui paie la voiture de fonction de ce cadre sup. – est regardante sur le rejet de C02, sur lequel elle est taxée. Avec la Lexus, elle est contente (avec ses rivales hybrides aussi d’ailleurs). La Japonaise n’émet que 123g, soit autant qu’une simple Mégane. Niveau conso de la bête, c’est un peu plus : il faut avoir le pied léger pour ne pas dépasser 10,5l/100km.

Lexus
Habitacle Lexus RX 450h (2015)

RX 450h : un physique et un habitacle très différents

L’énorme calandre en forme de Z inversé la RX 450h fait son effet.  Arêtes coupantes, lisérés chromés… Qui ne s’extasierait pas en étant invité à bord ? Il y a cet immense écran cinémascope et cette profusion de cuir, d’alu et de bois qui monte à la tête. D’ailleurs ce bois gravé, là, au milieu de la console, c’est le même que celui que Yamaha utilise pour ses pianos à queue. Pour nous couper encore plus le souffle, on peut démarrer, dans le silence de l’électrique, avant que le V6 ne se réveille tout en douceur pour une virée tout en confort. Une auto beaucoup plus douce que l’addition que tend le concessionnaire Lexus. Entre 64 900 euros et 86 300 euros (quand même). C’est beaucoup, mais pas plus que les Audi Q7, BMW X5 hybrid, ou Volvo XC90 qui sont beaucoup moins spectaculaires.

Lexus RX 450h (2015)

En chiffres

Lexus RX450h

À partir de 64 900 € (modèle essayé 78 600 €)

Moteur : 6 cylindres en V, essence + deux moteurs électriques

313 ch (puissance cumulée) à 6 000tr/mn

335 Nm à 4600 tr/mn

Vitesse maxi : 200 km/h

0 à 100 km/h : 7,7 s

Cycle mixte : 5,3l/100 km

CO2 : 123 g/km (bonus/malus neutre)

Poids : 2 210 kg

3 COMMENTS

  1. L’avenir climatique de la planète est mal barré tant qu’on proposera ce genre de voiture thermique !

  2. le problème de cette lexus, c’est qu’elle a cinq ans de retard sur ses concurrentes.Au niveau des batteries, comme au niveau du plugin. C’est une auto qui n’est absolument pas destinée à l’Europe. Les ventes se feront en Asie et aux US uniquement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here