Pourquoi elle, pourquoi moi ? Parce qu’aux premiers rayons de soleil je n’ai envie que de deux choses : de légèreté et de sport. Et chez Suzuki, ils sont comme moi. Leur nouvelle Swift Sport a du muscle juste ce qu’il me faut et un poids sans un gramme de trop.

Swift sport
Nouvelle Suzuki Swift Sport

Nouvelle Swift Sport : 140 ch et 8l/100 km

Pas convaincus ? Allons faire un tour sur la balance de celle qui se bat dans la catégorie poids plume où elle ne rencontre guère d’adversaires. Elle jauge 970 petits kilos et renvoie dans les filets la très longue liste des SUV patauds. Du coup, avec une masse aussi riquiqui, son moteur de 140ch prends ses aises et renvoie quant à lui, de nombreuses simili sportives au vestiaire. Même la plus petite de la bande, la 500 Abarth devient pataude à côté d’elle et accuse un surpoids de 75kg. Evidemment, le gros avantage d’un poids léger c’est que non seulement, la Swift Sport n’a pas besoin d’un très gros moteur pour vaillamment l’entraîner, mais que grâce à cette petite cylindrée, elle ne consomme qu’un tout petit 8l/100 km en conduite mouvementée et ne doit acquitter qu’un tout petit malus écolo (113 euros). Quant on vous dit que le sport c’est aussi bon pour la nature.

Nouvelle Swift Sport : une vraie sportive

Swift Sport

En route donc au volant de cette nouvelle Swift Sport et son moteur turbo de 1.4L qui succède à un modèle moins puissant de 136ch et un peu plus lourde de 80kg. Le boulot des ingénieurs japonais se ressent-il ? Contact. A bord, il faut bien avouer que la position de conduite n’est pas au top. Hormis pour celles et ceux qui adorent conduire des bus. Les autres s’y feront vite tellement le petit engin a des qualités routières. Son châssis ? Un cas d’école. Ultra équilibré, il est aussi ultra facile à prendre en mains. Son moteur ? Coupleux (250Nm) et vaillant à la fois, il ne demande qu’à prendre des tours. Evidemment, les adorateurs de la secte des « faut qu’ça fasse un joli bruit pour que j’achète » passeront leur chemin. Nous leur conseillerons de retourner à leur Clio Diesel et à leur CD de la série « bruits de F1 »à fond les ballons. Quant à nous, on s’éclate aussi, avec le son normal de la Swift et sa couleur « champion yellow ». Une couleur certes plus proche de celle d’un Stabilo que d’un citron. Mais quand on conduit l’engin, on n’en voit pas l’extérieur. On profite surtout du fameux châssis, de ses voies élargies, de sa garde au sol rabaissée par rapport à la Swift standard qui combine à merveille le maintien sur la route et le confort qui reste très acceptable. Et puis, si l’on a pas envie de cavaler dans les lacets de montagne, cette Swift dispose de suffisamment d’espace à bord pour 4 (avec des portières à l’arrière) pour ses ballades quotidiennes.

Convaincus par le Stabilo de course japonais ? Elle n’est certes pas bien moins chère que ses copines Ford Fiesta ST 140ch, ou Opel Corsa S 150ch, mais contrairement à ses dernières, c’est une vraie sportive, alors que les deux autres larrones sont des autos rapides et confortables. Des endurantes, pas des sprinteuses comme la nouvelle Swift Sport.

1 COMMENT

  1. Hello Charlotte

    Je fait suite à votre essai de la SSS, et m’adresse à vous en désespoir de cause, même si j’imagine déjà la réponse.
    En effet, si j’en crois votre article sur les goûts des femmes (sécurité, crossovers rassurants, position haute, détails pratiques, finition…), ma compagne est malheureusement, à n’en pas douter… une fille !

    Voici mon cahier des charges – et mon dilemme – pour mon prochain achat.
    * Budget jusqu’à 25kE
    * Couple quasi sexagénaire sportif sans enfants
    * Madame : C4 coupé 1.6 16s VTS… rouge !

    Je cherche pour moi une jolie petite Gti à 4 vraies places, 5 portes si possible (essence et boite manuelle of course).
    J’ai tout lu, tout vu, tout mesuré et tout comparé. Je vous passe celles que j’ai éliminées (de la Twingo Gt à l’Opel Adam en passant par la Kia Picanto et la Fiesta ST 140)

    * La 595 Abarth m’a déçu : tout est riquiqui, je touche le plafond, y’a pas de coffre, que 3 portes, et un gros creux à bas régime.
    * La VW Up Gti coche quasiment toutes les cases : 3.60m , diam de braquage 9.80m, hyper maniable, moulin vif et sympa (8.8s aux 100m et 196kh quand même), équipement très correct, bonne finition, habitabilité exceptionnelle pour sa taille et un vrai coffre. Je la trouve en plus mimi comme tout sous tous les angles, faible conso, pas de malus, et petit prix 14.5 kE mandataire
    * Sinon y’a cette Swift Sport que j’ai essayée aussi.
    Sensiblement plus puissante (ça pousse fort dès 2500trs sans temps de réponse), silencieuse, un peu plus spacieuse, bourgeoise, chic, bien finie, super équipée, pas plus lourde, et elle fait vraiment « voiture d’homme ».

    MAIS :
    * Elle mesure 30cm de plus, et il lui faut 60cm de plus pour braquer !
    * Je n’aime pas son look : trop agressif, prétentieux, trop grosse, genre crossover (je déteste !), ceinture de caisse trop haute, vitres arrières riquiqui. Et 3000 E plus chère, un peu de malus et de conso en plus (mais bon elle le vaut bien).

    Bref si c’est pour moi, ce sera la Up Gti sans hésiter. Elle est vraiment trognonne, y’a tout ce qu’il me faut, on se gare PAR-TOUT, et quel plaisir de se faufiler dans les bouchons en faisant un pied de nez à ceux qui en ont « une grosse » 😉

    Mais si c’est pour l’image (qui convient mieux à mon âge et mon style, y paraît) ce serait la Swift :
    Le look sévèrement burné, le côté « ouh la la ça doit couter bonbon un bouzin pareil », l’intérieur chic et cossu, et pour Madame le côté bourgeois-super-équipé-plein-de-trucs-qui-font-pouet-pouet-écran-7″-clim-auto-et-ya-meme-des-poignées-de-maintien-passager… du coup je la prendrais rouge, avec l’option cuir bicolore… autant se la péter jusqu’au bout 🙂

    Heelp !

    PS : je n’ai pas parlé de la position de conduite, direction, commande de boite, freinage, compromis confort/tenue de route : elles sont très bien toutes les deux, rien à dire.

Comments are closed.