NuEntry : la fin des poignées de porte sur les voitures

0 Lien 0

Pour prendre place dans l’habitacle d’une voiture, il faut d’abord en passer par la portière. Et dans ce domaine, les équipementiers rivalisent d’idées plus folles et intéressantes les unes que les autres. Comme celle de Kiekert, un équipementier allemand, qui planche sur un système permettant aux portières de nos autos de s’ouvrir automatiquement. Adieu poignées. Bonjour les capteurs tactiles et bienvenue aux portières autonomes.

NuEntry : des portières autonomes

Ouvrir les portières de nos voitures sans avoir besoin d’actionner une poignée traditionnelle. C’est ce à quoi Kiekert compte bien parvenir avec son système baptisé NuEntry. Il suffira ainsi de toucher les portières pour que ces dernières s’ouvrent à l’aide de capteurs. Au-delà de l’aspect plus design sans poignées, ce système NuEntry mettra fin à un mécanisme complexe de fermeture et d’ouverture des portières.

iProtect dans la super portière NuEntry

Kiekert

iProtect empêche délibérément d’ouvrir les portes dans certaines situations, afin d’éviter les chocs.

Et pour éviter tout choc avec d’éventuels obstacles, Kiekert a également mis au point une portière intelligente qui évite chocs et rayures. Cette innovation baptisée i-Protect créée alors une résistance importante dans la portière, afin de dissuader de l’ouvrir entièrement.

Certes, il existe déjà les poignées escamotables. Mais en se débarrassant des mécanismes complexes d’ouverture et de fermeture, cela permet d’alléger la voiture.

Il ne reste plus qu’à attendre que NuEntry soit intégré dans des voiture de série. Les voitures deviennent autonomes et s’automatisent aussi : vous aurez sans doute un jour un portier à disposition.

3 portières extraodinaires

Soucoupe volante : Le proto Renault TreZor électrique possède une unique ouverture très originale, façon soucoupe volante. Tout le pavillon décolle et entraîne le capot avant avec lui. Très spectaculaire !

Porte en élytre : Lamborghini est le spécialiste de ce type d’ouvrant, depuis le prototype Countach LP500 présenté en 1971. Ont suivi les Diablo, Murcielago, Gallardo, Huracan ou encore Aventador… qui ouvrent toutes leurs portières à la verticale comme des fusées. D’autres constructeurs ont suivi, dont l’anglais McLaren notamment.

 

Porte verticale : BMW Z1

Le système d’ouvrant de la BMW Z1 de 1988 est idéal pour « aérer ses côtelettes ». Les portières de petites dimensions descendent dans les bas de caisse. Pour monter à bord, il faut donc enjamber le rebord et se laisser glisser dans le fauteuil. Sportif !

Pas encore de commentaire, soyez le premier à poster !

Réagissez sur cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.