Essai nouvelle Hyundai i20

1 Lien 0

Réussir à la fois le dessin de la carrosserie et le volume de l’habitacle, c’est la formule magique qu’a réussi le constructeur coréen avec sa nouvelle Hyundai i20. Ne manque plus qu’à cette citadine un moteur à la hauteur de ses ambitions. Un vœu qui devrait être exaucé au printemps prochain.

Hyundai_i20

LA nouvelle Hyundai i20 à l’essai

Pour se faire une place au soleil, il faut parfois savoir jouer de son charme. Dans un marché ultra-concurrentiel des citadines polyvalentes, la nouvelle Hyundai i20 a choisi d’étirer son corps au maximum. La coréenne s’allonge de 4 cm par rapport à celle qu’elle remplace. Elle dépasse désormais le seuil psychologique des 4 mètres cher aux autos de ce segment. Résultat : elle est plus habitable qu’une Renault Clio ou qu’une Peugeot 208. Et son coffre est lui aussi plus grand que celui de ces concurrentes.

Hyundai-i20-2014-01

Mais un vaste habitacle ne saurait suffire à faire le beau temps et le succès d’un modèle. D’autant que les ventes de la marque sont plutôt à la peine ces temps-ci dans l’hexagone. Alors le constructeur a donné deux autres coups de baguette magique pour tenter de s’imposer : une ligne ravageuse et une qualité flatteuse. Le design de cette nouvelle Hyundai i20, signé du Français Olivier Denamur, capte les tendances du moment en les intégrant parfaitement dans cette citadine compacte. Sa caisse haute, ses surfaces vitrées réduites et ses piliers arrière noirs qui semblent supporter un toit flottant sont au goût du jour et du goût des client(e)s de SUV huppés comme le Range Rover Evoque. Son intérieur bicolore et de bonne qualité ne fait qu’ajouter du plaisir à la conduire.

Essai Hyundai i20

Chouette : les tarifs de la Coréenne sont calqués sur ceux, beaucoup plus abordables, des petites françaises, en se plaçant systématiquement quelques euros en deçà, entre 12 950 et 20300 euros, en choisissant entre les trois moteurs essence et les deux diesels. Avec ses atouts et ses prix doux, auxquels s’ajoutent une nouvelle plate-forme aux suspensions fermes sans être inconfortables, la nouvelle Hyundai i20 devrait cartonner sur nos routes.

hyundai-i20-

S’il n’y avait un frein à son succès, durant les premiers mois d’existence du moins. A l’heure où ses copines affichent toutes de nouveaux moteurs essence vitaminés, de petite cylindrée et tout en sobriété, l’I20 ne propose que des blocs de la précédente génération. Le 1.2L de 84ch et le 1,4l de 100ch disponibles sont à la peine et il faudra attendre le printemps, ou bien se rabattre sur la motorisation diesel de 90ch, pour voir débouler un nouveau et moderne 3 cylindres turbo essence de 1l et 120ch sous son capot. Même retard à l’allumage pour les amateurs de GPS qui souhaitent s’offrir un engin intégré. Il leur faudra là encore patienter six mois. Un moment de répit pour les petites Françaises.

Fiche technique

Hyundai I20 1.2l Intuitive

14950 euros

Moteur :

Essence

1248cm3

84ch

Couple :

122 Nm à 4000 tr/mn

Vitesse maxi :

170 km/h

0 à 100 km/h :

13,1s

1 Comment
  • Julien Cormery
    janvier 28, 2015

    Reste un critère essentiel dans l’achat d’une auto : sa fiabilité. Et celle des coréennes Hyundai-Kia est reconnue dans toutes les études internationales. A l’inverse des constructeurs français.

Réagissez sur cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.