Depuis qu’il sévit, l’imposant SUV Audi Q7 remplit son rôle : proposer tout le savoir-faire technologique du constructeur allemand. Mais avec ce Q7 e-tron (la version hybride), le curseur de la complexité est encore repoussé. Sauf, peut-être, dans sa partie strictement mécanique.

Q7 e-tron : un hybride diesel

Q7 e-tron

Car à l’époque où tous ses concurrents abandonnent, ou s’apprêtent à le faire, l’hybridation diesel, le Q7 e-tron insiste et installe sous son gros capot horizontal, le V6 TDI de 258ch bien connu dans le groupe VW et l’accompagne d’un moteur électrique de 128ch. Les bons comptes ne font pas les bons hybrides et celui-ci ne délivre pas 386ch comme il se devrait, mais 373, ce qui reste néanmoins largement suffisant pour déplacer les 2,4 tonnes de l’engin. Et non seulement ainsi propulsé, le lourdaud semble léger comme un vélo, grâce à une suspension consciencieusement pilotée, mais il est presque aussi confortable qu’une berline. Surtout, ce Q7 ne s’affaisse pas en abandonnant toute tenue au premier virage et même au long d’une conduite très appuyée ne dépasse pas 8L/100km.

planche de bord e-tron

Une performance liée à la surenchère techno embarquée par l’auto. Il dispose évidemment de toute la cavalerie informatique de la version classique mais il en rajoute. La gestion de ses deux moteurs peut être couplée automatiquement au GPS qui va réguler l’usage du thermique et de l’électrique en fonction du trajet, de ses dénivelés et encombrements. Et pour ne pas user quelques gouttes de carburant pour réchauffer ou refroidir l’habitacle, une pompe à chaleur récupère les calories de la batterie. Lesquelles, installées à l’arrière de l’auto, la privent de ses sept places et du système de roues arrières motrices.

audi-q7-e-tron-schema

Evidemment, tant d’économies à la pompe sans économies de confort et de poids se paient au prix fort. Ce Q7 est vendu entre 81 700 € et 99 700 €. C’est peu ou prou le tarif de ses concurrents hybrides BMW X5 ou Volvo XC90. Sauf que ces derniers roulent à l’essence, plus chère à la pompe. Pour l’instant.

e-tron

1 COMMENT

  1. Au risque d’être un peu dur, pour une fois voilà un modèle qui porte bien son nom : il s’agit bien d’un étron ! Au moins, il aura un peu de légitimité en ville grâce à son système hybride… Bonne continuation ! 😉

Comments are closed.