Alfa 4C Spider : la spartiate attachante

2 Lien 0

Sur le papier, jamais personne n’achèterait l’Alfa 4C Spider. Il s’agit de dégoter 73 000 euros pour une auto sans GPS, sans feux et essuies glace automatiques, et sans direction assistée. La loose.

Alfa

Essai Alfa 4C Spider

Alléluia, cette Alfa 4C Spider – qui a quand même un minois rudement sympa – a un coffre. Mais si petit qu’y coller mon sac à mains bien rempli passe tout juste ( à côté, le coffre d’une citadine semble être un container de cargo). Preuve ultime que les Transalpins se moquent un peu de moi, elle n’a même pas de toit. Enfin si : une minuscule capote à décrocher à la main et qui se range dans le fameux coffre.

Je me dis qu’une fois derrière le volant, les qualités de l’Alfa 4C Spider vont pleuvoir. Perdu. C’est pire. A bord de la spartiate sur une route de campagne, l’engin va là où ça lui chante : sa direction se laisse embarquer par ses roues XXL, la moindre déformation pousse la voiture là je ne veux pas. L’unique endroit que cette Alfa 4C Spider ne devrait jamais quitter : un circuit.

Sur la piste, la courte auto de moins de 4m semble revivre. Et moi aussi. Sur un ruban fermé, l’italienne en devient même confortable, comme si elle voulait me remercier de l’avoir ramené à la maison. Car elle s’y transforme. Quand la plupart des autos de série, confortables sur la route, se gondolent dans tous les sens, se tordent au premier appui, elle ne bouge pas. En carbone et alu, son châssis est imperturbable. Sa direction devient précise. Ses freins qu’il fallait enfoncer des deux pieds avant d’affronter le moindre dos d’âne (en frottant) sont ici dosés comme il faut. Le boucan du diable que produit son 1.7l turbo de 240ch ? Je le déguste. De toute façon, l’autoradio (en option) que je n’entendais pas, je m’en fiche comme de mon premier tête à queue. J’enchaîne les courbes avec le sourire et me dis qu’éventuellement, en troisième voiture, je m’offrirais bien ce jouet…

2 Comments
  • OUDIN
    octobre 26, 2017

    ouha!!
    tu y’ vas fort!!!
    je suis fana de voiture. Il y’a des raté des fois. mais j’aime que l’on dise que l’on pense.
    Merci Charlotte

Réagissez sur cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.