Un sujet de philo vient de tomber : « La femme est-elle l’avenir de l’automobile ? ». Trop facile. La réponse tient en trois voyelles : O.U.I. Bien sûr, on peut développer. Et se demander, à l’inverse, à quoi ressemblerait la voiture sans l’influence des femmes ? Pour étayer notre démonstration, nous allons nous appuyer sur une étude très sérieuse de l’Université de Charlotte’s driving* en Caroline du Nord, qui montre que non seulement les femmes sont l’avenir de  la voiture, mais également, façonnent son présent, son avenir, bref, son histoire. En clair, le rapport de Charlotte’s Driving nous dit que sans la gente féminine, nous en serions encore à l’ère du véhicule préhistorique. Vous ne me croyez pas ? Et bien lisez ce qui suit…

La voiture sans les femmes ce serait :

– Des autos radios bloqués sur Rire & Chansons. Selon l’étude de Charlotte’s driving, seules les femmes sont capable de choisir du bon son. « Les hommes préfèrent s’esclaffer sur les blagues graveleuses de Bigard« , explique le chercheur John Duff.

La voiture sans les femmes ce serait :

– Des pares-soleil sans miroirs de courtoisie. Les scientifiques américains de l’Université de Charlotte’s driving sont unanimes sur ce point. En effet, les hommes ne se maquillent pas. Et ils n’ont pas besoin de se regarder lorsqu’ils se mettent le doigt dans le nez… 

La voiture sans les femmes ce serait :

– Des sièges en bois.  Les hommes se moquent du confort : « ça veut des suspensions fermes et un mode sport. Un homme ça veut  des sièges baquets et rien d’autres« , affirment la scientifique Ri Anah qui a participé à l’étude de Charlotte’s driving.

Voiture femme

La voiture sans les femmes ce serait :

– Des banquettes arrières en option. L’Etude démontre en effet que les hommes ne souhaitent pas partager leur plaisir au volant. 

La voiture sans les femmes ce serait :

– Des habitacles sombres, des tableaux de bord qui ressembleraient à des cockpits. L’étude Charlotte’s driving démontre que « les hommes préfèrent jouer la carte du ton sur ton plutôt que de faire de terribles fautes de goût« . J’en conclue que sans les femmes,  la tendance personnalisation n’existerait pas.

La voiture sans les femmes ce serait :

– Il n’y aurait pas de GPS. Pas besoin de lire l’étude de Charlotte’s driving pour savoir que les hommes ont tous le sens de l orientation (N’est-ce pas chéri ?)

La voiture sans les femmes ce serait :

– Un porte-bouteille à la place de la boîte à gants. D’après l’enquête américaine, »les hommes n’ont pas le sens du rangement et ont besoin de petits remontants quand ils quittent la maison »

La voiture sans les femmes ce serait :

– Des peaux de bêtes autour du volant. L’étude de Charlotte’s driving ne précise pas pour quelle raison. Si vous avez une idée…

La voiture sans les femmes ce serait :

– Des carrosseries carrées avec un gros moteur et sans coffre. D’après Charlotte’s driving, « Les hommes ne prennent jamais de chariot pour faire les courses et n’emmènent jamais de gros bagages pour partir en vacances« . J’ajouterais : contrairement aux femmes à qui il faut toute la garde robe même le temps d’une seule journée RTT. J’ajouterais aussi : avec un seul t-shirt et un seul short, un homme passe tout l’été.

La voiture sans les femmes ce serait :

La fin de l’attente du démarrage au feu vert. « Non pas parce que les filles ne démarrent pas assez vite, explique l’étude de Charlotte’s driving. Mais parce que les garçons les regardent. Et en oublient de passer la première« .

Charlotte’s driving* : vous pouvez retrouver cette étude très sérieuse dans l’imagination de CharlotteAuVolant

*****************************************************************************************

A lire (dans la même veine) :

« Je me souviens » d’avoir baissé les vitres avec une manivelle