3 questions à Benoît Bochard pour en savoir un peu plus sur le crossover urbain d’un nouveau genre, Renault Captur.

En quoi consiste votre poste de directeur de la gamme A et B (petites voitures) de Renault ?
Benoît Bochard – Je m’occupe du segment des petites voitures comme la Twingo, la Clio et aujourd’hui le Renault Captur. J’analyse tout d’abord la clientèle pour cerner clairement la cible que nous visons puis j’étudie le contenu du produit ainsi que son type d’équipements. Enfin, bien sûr, je suis les évolutions de la voiture pendant toute la durée de son développement.

Quel est votre objectif avec le Renault Captur ?
B.B – On a voulu sortir de l’univers fade des monospaces en proposant un crossover urbain, moins étiqueté famille ». Créer un produit différent du monospace Renault Modus, et mettre au point une voiture plus musclée et plus haute sur la route. Le crossover urbain Renault Captur permet de sortir complètement du sentiment de lassitude engendré les monospaces comme le Renault Scénic, devenus trop banals. La clientèle ne veut plus acheter une familiale trop marquée. La Renault Captur tranche avec cet univers du Monospace. Elle se veut attirante et émotionnelle !

Pourquoi l’avoir privé des 4 roues motrices des vrais 4×4 ?
B.B – Parce qu’il n’y a pas plus de 2 à 3% de notre clientèle qui a l’utilité d’un vrai 4×4 ! A part dans les Alpes ou en Suisse, les automobilistes ne s’en servent pas. De plus, 4 roues motrices engendrent une surconsommation et sont pénalisés à cause de leur important rejet en CO2.
Le Renault Captur est personnalisable. Pourquoi ce choix ?
B.B – La personnalisation n’existait pas encore sur une familiale ! (ndlr, le Peugeot 2008, son concurrent direct, ne l’est pas). Il y avait donc quelque chose à jouer ! Quand on achète un Smartphone, on achète une coque pour le personnaliser… Sans singer la Mini, nous avons choisi de personnaliser l’habitacle en jouant sur le bi-ton : la couleur du pavillon est différente de celle de la carrosserie. Il y a ainsi beaucoup plus de choix et cela permet plus de créativité pour nos clients. Nous vous avons réservé les meilleurs coloris !

Le Renault Captur devrait totalement séduire les femmes…
B.B – Sur mon segment des petites voitures, 60% de nos clients de la Twizy sont des femmes et 40% de nos clients pour la Clio ou le Captur sont également de sexe féminin. Il était donc fondamental que nous leur proposions un objet automobile attrayant ! On personnalise tous nos objets au quotidien et le Renault Captur se veut justement un objet du quotidien et non un objet industriel ! Le ras-le-bol de la grisaille se fait sentir : le Renault Captur est là pour proposer quelque chose de très personnel sans dépenser de sommes folles !