Mes (mauvaises) résolutions au volant en 2018

0 Lien 0

Chaque année, c’est la même rengaine : il faut (se) jurer les Grands Dieux que l’on va changer quelque chose qui ne tourne pas rond. Prendre de bonnes résolutions, décider d’agir et de prendre (enfin) sa vie en mains. Moi le volant, je le tiens déjà parfaitement bien. Il faut dire qu’en tant que copilote de Sébastien Loeb le temps de 3 tours de circuit – certes rapides comme l’éclair – à la Ferté Gaucher, je n’ai plus le droit de mal faire.

Anne-Charlotte Laugier et Sébastien Loeb

Avec Sébastien Loeb sur le circuit de la Ferté Gaucher. Souvenir, souvenir…

Pour le reste, je n’ai pas envie d’être une automobiliste trop parfaite de risque que les autres s’ennuient. Imaginez si je n’étais plus un danger public. Plus personne n’aurait besoin de sauter dans un bosquet à l’arrivée de CharlotteAuVolant. Pas vraimant amusant.

Voici la liste de mes mauvaises résolutions 2018 :

  • En 2018, jamais une place je ne céderai. Une voiture s’approche d’une place de parking ? Ni une ni deux je la lui pique. Et en sortant de mon carrosse, je fais un grand sourire et je remercie. Garce, mais polie…
  • En 2018, jamais une voiture je ne rayerai à coups de clé. Mais celle du malotru qui me fait une queue de poisson, toujours je défoncerai à coups de talons aiguilles (bien plus efficaces).
  • En 2018, jamais ma voiture je ne rangerai. Fringues, papiers, maquillage, sandwichs, chaussures, câbles de chargeurs, parapluies, jouets des enfants… Ils m’en voudraient trop. Et je ne saurais le supporter.
  • En 2018, des radars  je continuerai à me plaindre et je serai toujours pour la fin du permis de conduire à points. Les dégâts collatéraux sont trop importants quand on est privé de voiture. Bien sûr, si l’automobiliste a bu, il s’agit d’un délinquant. Mais si nous étions mal garés ou 10km/h au-dessus de la limite autorisée et que l’on a renouvelé ce genre de petites infractions jusqu’à ne plus avoir de points (ça arrive à des gens bien d’oublier ou de ne pas avoir le temps de se farcir un stage de récupérations de points), je trouve ça inadmissible de priver les gens de voiture. (Cf mon article « Pas de permis, pas de boulot« …)

 

  • En 2018, à crapoter au volant quand je suis seule dans mon auto, fenêtre entrouverte, je continuerai. C’est quand même un méga plaisir d’écouter Again d’Archive tout en fumant et conduisant.

Fumer en conduisant

  • En 2018, à gronder les gens pour un oui, pour un non je continuerai également, juste parce que ça libère plus qu’un cours de Taï Chi ou de Yoga Nidra…

 

  • En 2018, à me maquiller au feu rouge je poursuivrai, parce que rien ne vaut la lumière du jour pour combler les ridules.

 

  • En 2018, imprimer des autocollants hyper résistants avec inscrit dessus « La connerie n’est pas un handicap », « Garé comme une merde » ou « Garé comme un porc » (avec un dessin d’une tête de cochon) je placarderai (avec de la super glue sur toutes les bagnoles mal stationnées).
  • En 2018, toujours je mettrai les petons sur le tableau de bord lorsque je serai passagère. Faut bien faire circuler le sang (même si l’airbag risque de me casser les pieds).

 

Anne-Charlotte Laugier

 

Suis pas si horrible que ça finalement je trouve. Mon année 2018 restera sage…

Et vous, qu’avez-vous prévu de tenir comme bonnes ou… mauvaises résolutions ?

Bonne année !

Résolutions 2018

Anne-Charlotte Laugier

Pas encore de commentaire, soyez le premier à poster !

Réagissez sur cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.