Son assemblage est aussi parfait que le Bollinger La Grande Année Rosé 2004 que j’ai bu avec ravissement. La Jaguar F-Type rouge que j’avais d’abord découvert comme vous, à travers les images de Lana Del Rey, ne manque pas de notes magiques comme son nouveau design plus anguleux et ses performances d’exception.

Jaguar F Type Lana del Rey

Belle vivacité en attaque, amplitude séductrice étonnante, la F-Type est le symbole d’une nouvelle génération de Jaguar. Le jeune designer Anglais, Alister Whelan, me parle de « plus beau cabriolet du monde« et d’ « une voiture pour les jeunes femmes et non une voiture « girly« . Je suis d’accord.

Dans l’habitacle, j’ai craqué pour ses buses de ventilation qui surgissent au sommet du tableau de bord et ses matériaux de très grande qualité. A cause de la pluie, je n’ai pu enlever la jolie capote en toile qu’une seule fois. Il faut compter douze secondes, soit trois secondes de plus que sur la Porsche Boxster 2013. Mais le monde est à nous les cheveux au vent, le bon son du V8 de…495 ch dans le dos !

jaguar f type

Freinage d’urgence et évitement réussis en Jaguar F-Type !

A son bord, je me suis sentie vivante. Mon camarade du jour, Michaël du blog LuxuryDesign, a ressenti la même chose. On est juste en connexion intime avec ce fabuleux cabriolet ! Sur le circuit mouillé des Ecuyers, j’ai apprécié son caractère : fonceuse mais pas complètement dingue, guerrière mais totalement sécuritaire. Vous savez que je ne pilote pas depuis très longtemps (Laurent Laskowski m’avait coaché en Mazda MX-5 sur le circuit de la Ferté Gaucher puis j’ai été invitée par Sylvain Noël de Motorsport Academy et Sébastien Loeb), mais j’ai quand même réussi à prendre beaucoup de plaisir ! Notre pilote coach du jour, Thierry, nous a même fait faire des freinages d’urgence et des évitements. L’attitude de la Jaguar F-Type est bluffante : pas de tête à queue malgré un freinage sans concession à 130km/h et des coups de volant pour éviter une personne sur la route incarnée par un plot (il vallait mieux, car j’ai tout de même mangé un plot… mais ça c’était histoire de montrer ce qu’il ne faut pas faire..;)).

F Type circuit des ecuyers
J’ai testé la Jaguar F-TYpe sur le circuit des Ecuyers. Il avait plu ce jour là, mais la F-Type a assuré !

La marque anglaise – désormais sous le contrôle de l’indien Tata – renoue sans soucis avec le passé sportif de la marque – sept fois vainqueur aux 24 heures du Mans -, et assure la descendance de l’intemporelle Jaguar E-Type au volant incroyable (dans tous les sens du terme) disparue il y a 40 ans…

jaguar type E

Pour une escapade en amoureux
Exemplaire sur circuit, on peut aussi larguer les amarres (les enfants notamment) pour un week-end en amoureux dans ce roadster d’exception. Il n’y a qu’un emplacement pour les bagages : à l’arrière. À vous de faire votre choix entre deux V6 suralimentés par compresseur (340 ch et 380 ch) et un V8 (495 ch). Vous pourrez laisser le volant à Madame car la F-Type se conduit facilement. Je pense notamment à ses capteurs à l’avant pour faciliter les manoeuvres de stationnement.

jaguar f type

jaguar f type

Prix Jaguar F-Type :

Le 3,0 litres V6 de 340 chevaux à partir de 73.800 euros

Le 3,0 litres en version 380 chevaux à partir de 85.400 euros

Le 5,0 litres V8 495 chevaux à partir de 100.500 euros

Consommation : 12.7l/100km

jaguar f type 3

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here