Testeuse de gel ces derniers temps, en plus de testeuse de voitures, je n’ai pas enfilé de masque puisque j’étais seule à bord de ma BMW 225 xe Active Tourer.

Claquemurée depuis plus de deux mois, j’ai enfin pu me déconfiner. Et c’est, tel un fruit un peu confit, que j’ai testé ma première auto du nouveau monde des précautions sanitaires. Elle, elle n’est pas vraiment nouvelle, puisque lancée en 2016 et face-liftée en 2018. Mais je n’avais pas encore eu l’occasion de grimper dedans. Et c’est dans un champ de coquelicot qui ramène à la vie, que j’ai eu le bonheur de tester le premier monospace hybride rechargeable lancé par BMW : la 225 xe Active Tourer. L’hybride plug-in conjugue le meilleur des deux mondes : électrique en ville et thermique à la campagne.

Essai BMW 225 xe Active Tourer :

BMW 225 xe Active Tourer : un peu plus de 50 km d’autonomie électrique

Pour rester dans les clous des nouvelles normes en matière d’émissions de CO2, les constructeurs automobiles développent des moteurs mixtes essence-électricité. Et puisque les autos 100% électriques se heurtent à la réticence des consommateurs qui recherchent une grande autonomie, les hybrides plug-in tendent à se généraliser. Ce système de batteries électriques secondé par un moteur thermique permet de rouler, entre 20 et 80 km sans émettre le moindre gramme de C02. Pour effectuer de petits trajets quotidiens sans polluer, il suffit de recharger l’auto plug-in chez soi ou sur une borne publique. Et, lorsqu’il s’agit de croquer plus de bitume lors des vacances ou des week-end, il suffit d’avoir recours au système thermique classique que proposent les hybrides rechargeables. Et c’est justement ce que se plaît à faire la BMW 225 xe Active Tourer en offrant 53km d’autonomie en 100% électrique (en mode éco pro et en milieu urbain ou péri urbain). Car le monospace, qui a placé sa nouvelle batterie lithium-ion sous la banquette arrière (de quoi garder sa modularité 40/20/40), a une plus grosse capacité de 10 kWh.

Sur la route

Testeuse de gel ces derniers temps, en plus de testeuse de voitures, je n’ai pas enfilé de masque puisque j’étais seule à bord de ma BMW 225 xe Active Tourer. Je me suis installée comme il se doit au volant de mon monospace hybride rechargeable et j’ai fini, comme toujours avec BMW, par trouver ma position de conduite idéale. C’est à dire, me concernant, en rabaissant au maximum la hauteur du siège (qui peut se trouver vraiment en hauteur) et en jouant avec le siège qui plaque plus ou moins les lombaires. Le volant se règle également. Et j’ai pris la fuite dans le 7.8.

Avant de jouer à l’eco-conduite, j’ai évidemment mis les gaz. Et je peux vous dire que cette auto de 1735 kg cache bien son jeu. Car elle fuse avec sa puissance cumulée de 224 ch. Une conduite sportive qui n’a rien pour me déplaire surtout lorsque les marmots trainent leurs guêtres à l’école et qu’ils ne surveillent pas mes dépenses en carburant. Accélérateur écrasé, la motricité est sans faille, y compris dans les virages, grâce à la répartition de couple sur les deux essieux.

Un 3-cylindres turbo devant, un moteur électrique derrière : c’est un monospace très performant à quatre roues motrices capable de ne rien consommer en ville, tout en buvant peu de sans-plomb une fois la batterie vidée.

BMW 225 xe Active Tourer : taillé pour l’éco conduite

Une fois la joie de fêter le déconfinement, en accélérant bien ardemment, passée, j’ai évidemment opté pour l’éco conduite, chose pour laquelle ma BMW hybride plug-in est taillée. En zone urbaine, j’ai eu droit à un peu plus de 50km d’autonomie 100% électrique (mode Auto eDrive). En levant le pied de l’accélérateur pour décélerer et recharger les batteries, j’ai bien senti la puissance du frein moteur. Et lorsque j’ai roulé sur l’autoroute, j’ai testé le mode MAx eDrive pour monter à 125 km/h en tout électrique. J’ai réussi à parcourir 30km. Il faut dire que le grand ruban n’est pas le meilleur usage de cette technologie.

Les consommations hybrides sont globalement basses : comptez 5,8 l/100 km en moyenne. Un monospace plutôt chameau pour un modèle aussi performant et lourd.

BILAN

Le BMW 225 xe Active Tourer a d’excellentes prestations familiales et routières. Dans le coffre de 400 litres (1500 litres avec la banquette arrière repliable 40/20/40), j’ai même réussi à y loger mon VTT sans avoir besoin de lui ôter une roue.

Ce monospace allemand hybride rechargeable qui navigue quasiment seul sur son marché, est un bon compromis entre puissance et économie d’usage. Tous les équipements de sécurité et de confort possibles et imaginables sont évidemment présents.

Bon déconfinement à toutes et à tous !

Tarif : à partir de 40 550 euros

Pluie de photos ! Ca fait tellement de bien de revivre après tout ce qu’on a traversé 🙂