Citroën Ami

Va-t-on pouvoir s’engouffrer à deux dans ce gros jouet 100% électrique de 2.41 mètres de long par 1.52 mètres de haut ? C’est la première question que l’on s’est posé avec François Roudier du CCFA, mon acolyte du jour pour tester cette Citroën Ami. La réponse est oui : dans cet engin bi place, l’espace est incroyable. Les épaules ne se toucheraient pas même si deux rugbymen prenaient place dans cette capsule vitrée.

Une question survenue après des oh ! et des ah ! en découvrant l’ « objet de mobilité » du moment au look surprenant. Un véritable ORNI (Objet roulant non identifié) à l’avant strictement identique à l’arrière dans un souci d’économie et qui, dans la rue, déclenche des sourires. Un capital sympathie que la marque aux chevrons aimerait bien retrouver lors de l’acte d’achat.

Autre interrogation : une auto mini accessible dès 14 ans comme celle-ci, ne serait-il pas un moyen de respirer à nouveau dans des villes overbookées de SUV comme Paris ?

Car cette voiturette sans permis qui transporte deux passagers dans un cocon carrossé a un objectif précis : séduire les ados puisqu’elle se conduit dès l’âge de 14 ans ou être utilisée en location courte durée via l’opérateur Free2Move. Une flotte qui sera composée de 100 Citroën Ami au total et qui sillonnera la capitale à la mi-Septembre mais ne sera disponible que pour les 16 ans et plus. Les abonnés parisiens pourront la louer à 0.39 euros la minute.  Un tarif plus élevé que celui de la Smart électrique (0,24 euros la minute). Pour gagner de l’argent, tout l’enjeu sera évidemment d’étendre cette offre à d’autres grandes villes.

–> Tous mes essais Citroën

Citroën Ami :le futur de la voiture en ville

Comment se déplacer facilement dans la jungle des villes (et par tous les temps) ? Pas avec des SUV qui s’entassent dans des boulevards congestionnés en tout cas. En refusant d’entrer dans la course à celui qui sera le plus gros et le plus puissant, Citroën redéfini la mobilité à quatre roues et oubli le côté ostentatoire des autos.

Résolument urbaine et limitée à 45km/h, l’Ami donne l’impression de conduire une trottinette électrique avec un habitacle. Elle se gare dans un mouchoir de poche et quand on sait que la vitesse moyenne d’une auto dans Paris est de 13.9 km/h, on se demande à quoi servirait un véhicule plus véloce…

Dans l’habitacle de ma nouvelle Ami

Agréablement surprise par l’habitabilité de la Citroën Ami

Impossible de ne pas avoir la banane en ouvrant les portières antagonistes et en découvrant l’habitacle original de la Citroën Ami qui recèle bien des surprises.

Première impression incroyable : la bouffée d’oxygène quand on s’installe derrière son volant. Les vitres XXL qui nous encadrent jusqu’au plafond, créent un puit de lumière et une visibilité hors norme. Heureusement que l’on peut facilement voir ce qui déboule de toute part car il n’y a pas de rétro intérieur. Juste deux miroirs extérieurs repiqués aux scooters. Quant aux fenêtres, elles sont vintage : elles s’ouvrent à moitié comme celle d’une ancêtre bien connue qui n’est autre que la 2CV.

Autres détails amusants : les sièges absolument pas rembourrés mais réglables et l’espace immense devant le siège passager. Même Adriana Karembeu pourrait embarquer en laissant ses jambes tendues et déposer son sac à main à ses pieds. La planche de bord est en plastique mais on peut y ranger plein de choses. Des filets dans les portes permettent également de déposer quelques objets. Et un sac PC peut être glissé derrière le siège conducteur.

Pour sortir de la voiturette, c’est cocasse : il faut tirer sur les sangles oranges.

Au volant

Mon objet de mobilité silencieux embarque une batterie de 5,5 kWh, dispose de 70 km d’autonomie et ne dépasse pas les 45 km/h. Pas question d’enterrer les autres automobilistes au feu rouge : la Citroën Ami n’a pas une accélération dynamique. Dans les virages, la direction non assistée légère et sans rappel se fait sentir.

Mais l’Ami tire son épingle du jeu dans la jungle urbaine pour laquelle elle a été conçue grâce à une qualité de taille : la voiturette est extrêmement maniable. Telle une ballerine, elle effectue demi-tours et créneaux aussi bien qu’un taxi cab avec son diamètre de braquage riquiqui (7.20 mètres). Le quadricycle filtre également étonnamment les défauts de la route et les dos d’âne. Quant à son freinage, il m’a époustouflée : je l’ai trouvé plus puissant que celui des voitures sans permis Aixam ou Ligier. Un élément rassurant et sécuritaire surtout si l’on imagine des ados à son volant. En revanche, comme c’est un quadricycle mais pas un deux roues, impossible de remonter une file de voitures à l’arrêt. 

Pour recharger la Citroën Ami, il suffit d’une prise classique ou d’une prise publique avec un adaptateur type 2. Compter 3 h pour la recharger à 100%.

Un petit écran se contente d’afficher la vitesse, l’autonomie (dont celle restante) et le kilométrage. Pour le reste, il faut avoir recours à son smartphone et à l’application My Citroen qui fournit les indications essentielles sont fournies : autonomie, état de charge, charge restante, alerte entretien et points de charge.

Citroën AMI : un parcours digital complet

L’Ami s’expose dans 39 magasins à travers la France. Les clients ont ainsi la possibilité d’y découvrir physiquement l’engin bi place.

Grande nouveauté, la Citroën Ami peut se commander comme un disque ou un livre sur le site de la FNAC ou celui de Darty. Tout se fait en ligne : la configuration de l’auto, la réservation, le choix de l’assurance, le paiement… Pour une livraison qui s’effectue à domicile ou dans le réseau Citroën.

« En s’associant avec un distributeur de référence comme Fnac Darty, Citroën témoigne de sa culture de l’innovation pour réinventer les codes habituels de la distribution et va à la rencontre de consommateurs à la recherche de nouvelles solutions de mobilité plus responsables et adaptées aux environnements urbains. », annonce le constructeur dans un communiqué.

Encore un point original : le kit de personnalisation est à monter soi-même, en une heure, à l’aide d’un tournevis. Un côté « Do it Yourself » en livrant des kits à déballer (les bacs, les stickers, le sur tapis, l’accroche sac, les filets de portes et les enjoliveurs). 

Tarifs Citroën Ami

A partir de 6000 euros (bonus de 900 euros déduit)

En location longue durée (3 ans, 24 ou 48 mois) : 19.99 euros par mois et un kilométrage limité à 10 000 km par an.