Il va falloir s’habituer à voir Sébastien Loeb dans une nouvelle combinaison griffée Hyundai. Car entre PSA Peugeot-Citroën et le pilote Alsacien de génie, l’histoire d’amour est finie après 18 saisons passées ensemble. Et ce n’est pas l’âge (bientôt 45 ans) qui mettra un frein au nonuple champion du monde des rallyes aux côtés duquel j’ai eu la chance de faire trois tours de circuit à la Ferté-Gaucher. Loeb, qui tourne l’huile moteur dans les veines, poursuit donc l’aventure WRC avec Hyundai.

Pourquoi PSA a-t-il laissé partir Sébastien Loeb ?

Toutes les histoires d’amour ont une fin. Et celle entre Sébastien Loeb et PSA, se termine. Le pilote Alsacien, nonuple champion du monde de WRC, portera les couleurs de Hyundai. Pourquoi PSA a-t-il laissé partir le champion du volant ? D’une part parce que Loeb participait au Dakar avec Peugeot et que Peugeot arrête le Dakar. Quant à Citroën, le constructeur est en WRC, mais mollement. Et la clientèle des chevrons ne cherche pas vraiment une voiture de série sportive, même en série limitée. Et lorsque que l’on sait combien cela coûte (une centaine de millions) à un constructeur de disputer des manches de WRC, on comprend mieux pourquoi Citroën a préféré laisser tomber le génie du volant.

Sébastien Loeb participera à six des quatorze courses du calendrier WRC avec Daniel Elena, son copilote de toujours. Sur Twitter, l’Alsacien s’explique : « Plus aucune option ne s’offrait à moi avec PSA à la suite de leurs choix stratégiques. Et je ne voulais pas déjà prendre ma retraite ! Avec Daniel Elena, nous allons donc rebondir avec Huyndai dès 2019 pour un programme de 6 courses pour un nouveau défi excitant ! ». En championnat du monde, Sébastien Loeb a participé à 170 rallyes avec Citroën. Il s’est imposé à 79 reprises et est monté 117 fois sur le podium. Entre 2004 et 2012, le pilote de génie a remporté neuf titres de champion du monde WRC. En 2001, le jeune Sébastien Loeb avait également été sacré champion du monde Junior avec Citroën. Après le rallye, Loeb s’était tourné vers le circuit et le championnat du monde WTCC pendant deux saisons, en 2014 et 2015. Il avait participé à 48 courses et en a remporté cinq. Le Dakar lui a moins réussi : en 2016, il avait terminé 9e de la course. L’année suivante, il était tout de même monté sur la deuxième marche du podium, avant d’abandonner en 2018.

Hyundai : monter en gamme grâce à Sébastien Loeb

Sébastien Loeb participera notamment au rallye de Monte-Carlo du 24 au 27 janvier, lequel inaugurera la saison 2019. « Gagner le rallye de Catalogne a relancé mon désir de continuer à me battre avec les meilleurs, explique Sébastien Loeb dans un communiqué. Rejoindre Hyundai me permet d’avoir une approche nouvelle. […] La i20 a montré qu’elle était compétitive pour la victoire. » Avec un tel champion, Hyundai compte bien se construire une image sportive et en profiter pour monter en gamme, d’où l’I30N.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here