Si vous deviez élire la voiture la plus « fashion » du moment, vous penseriez forcément à la Citroën DS3 cabriolet qui réunit à la fois les lignes élégantes de la gamme DS, l’aspect ultra-personnalisable de la DS3 et le glamour d’un cabriolet poussé à l’extrême !

unnamed (2)

Ce qui fait bien sûr la force de la Citroën DS3 cabriolet c’est qu’elle est personnalisable à souhait et ne souffre donc pas de la comparaison avec ses concurrentes tels que les Fiat 500, Mini, Audi A1 ou encore Opel Adam.

Le fait de pouvoir choisir le degré de finition (Chic, So Chic, Sport Chic), mais surtout les combinaisons de couleurs de sa voiture est vraiment très sympa.  Il existe 3 possibilités de toit, 7 coloris de carrosserie et 6 selleries proposées différents. Le fait de choisir les trois toiles disponibles pour le toit impose votre style. Même chose pour l’intérieur de votre voiture.

La deuxième grande qualité de la DS3 Cabrio est évidemment son toit ouvrant ou décapotable selon les avis ! La capote disponible en trois versions – noir, bleu infini et une particulièrement chic imprimée du monogramme DS – propose 4 positions possibles.

J’ai aimé : le toit s’ouvre jusqu’à 120 km/h, un record, et n’exige pas plus de 16 secondes pour s’ouvrir ou se fermer complètement.

J’ai moins aimé :  lorsque le toit est ouvert au au maximum, le rétroviseur central devient obsolète !

DS3 cabriolet

Un coffre petit mais ingénieux

Le volume du coffre est tout à fait correct et permet de transporter de volumineuses valises pour partir en amoureux et se faire une petite escapade à Venise. Mais la question est « comment mettre les bagages dans le coffre » tant l’ouverture est petite ! Heureusement les sièges arrières se rabaissent, moyennant quelques exercices de conspirationnisme, tout semble possible.

Le volet du coffre qui s’ouvre facilement et se positionne au-dessus de la lunette arrière est assez pratique. Plus besoin de réserver une place à l’ouverture du hayon lorsqu’on se gare ; ils sont ingénieux chez Citroën.

Le plaisir de la conduite

Que dire ? Outre le fait d’avoir la sensation d’être « chef du gang des fashionistas », la citadine cabriolet est très agréable à conduire : maniable, confortable et offrant une bonne tenue de route.

Difficile de ne pas succomber à cette auto de la gamme DS. Je vous conseille de jeter un coup d’oeil aux nouveaux feux arrière « 3D » qui sont assez impressionnants.

La citadine décapotable affiche un prix d’entrée de gamme à 18.800 € pour la version « Chic », 21.300 € pour la finition « So Chic » et 24.250 € pour une citadine premium « Sport Chic« . Comme sur les DS3 « berlines », elle s’offre un moteur essence THP 155.