Dès la fin Janvier 2019, au Japon, Nissan va lancer la nouvelle Nissan Leaf e+. « Plus » à tous les points de vue : 40% d’autonomie supplémentaire pour parcourir jusqu’à 385 km. Un moteur plus puissant offrant 215 chevaux et un couple de 340Nm. Plus de technologies au programme également.

Leaf

C’est la voiture électrique la plus vendue au monde. Plus de 380 000 Leaf ont déjà été vendues depuis 2010. Cette auto est également le fer de lance de la stratégie Nissan Intelligent Mobility, une approche qui a déjà permis à Nissan de révolutionner l’industrie automobile avec le lancement de la LEAF, premier véhicule 100% électrique de grande diffusion. Le  Nissan Intelligent Mobility est également un moteur pour le développement de technologies autonomes, qui seront accessibles sur une large gamme de véhicules de série d’ici 2020. Chacune de ces étapes permet à Nissan de dévoiler au plus grand nombre de clients possible, les bénéfices et innovations des véhicules électriques et de la conduite autonome. A terme, la marque compte ainsi ouvrir la voie à une nouvelle ère de mobilité.

LEAF e+ : ProPilot et e-Pedal

On reconnaît la nouvelle Nissan Leaf e+ à son avant orné de touches bleutées. Et à son écran de bord plus grand et en couleurs cette fois, avec un nouveau système de navigation. Les dimensions de l’auto électrique, en revanche, n’ont pas changé. Plus d’autonomie et de puissance au programme donc mais aussi plus de technologies. Comme l’arrivée du ProPilot. Les avions volent en pilotage automatique. Et cette technologie débarque dans la nouvelle Nissan Leaf+. S’il faut avoir fait de nombreuses années d’étude pour être pilote d’avion, pour lancer le système ProPilot, c’est très simple. On appuie sur un bouton à droite du volant et on enclenche le régulateur adaptatif. Le système repère le marquage au sol, le volant vert s’allume et on peut presque lâché le volant. Le véhicule se maintient dans la file et respecte la distance avec la voiture qui précède.

La Nissan Leaf e+ inaugure aussi la e-pedal. C’est le nouveau nom de la pédale d’accélérateur. Sa particularité : elle peut aussi freiner. On enfonce la pédale pour accélérer, et on lève le pied pour s’arrêter. Car on peut décélérer jusqu’à l’arrêt complet et la pédale de frein ne sert ainsi qu’aux freinages violents.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here