Elle avait déjà dansé avec M.Pokora ou Vincent Niclo. La voilà avec un partenaire d’un tout autre genre : Dani Sordo, le top pilote automobile espagnol. La gracieuse danseuse et chorégraphe australienne Katrina Patchett a virevolté à ses côtés, à bord de la nouvelle Hyundai i20  WRC dans les virages de Monte-Carlo, à la veille de l’ouverture de la nouvelle saison du championnat du Monde. Une façon féminine et glamour pour Hyundai de présenter sa nouvelle bête de course.

WRC 2016
Copyright: Hyundai Motorsport

« Dès le démarrage, je me suis sentie emportée par ce tourbillon de sons et de sensations : quelle montée d’adrénaline ! », a confié Katrina qui n’avait jamais visité Monaco à un rythme aussi effréné. Encore plus rock’n roll que le jive ! « J’avais très envie de vivre une telle expérience de co-pilotage, poursuit Katrina. Le contrôle, la maîtrise absolue des gestes, la vitesse, les mouvements précis et millimétrés me rappellent la danse de haut niveau : il n’y a aucun droit à l’erreur ». 

Katrina Patchett WRC
Copyright: Hyundai Motorsport

Un duo fusionnel

Cette troisième saison WRC est l’occasion pour Hyundai Motorsport de dévoiler son nouvel atout gagnant dans la course à la victoire, l’i20 Nouvelle Génération WRC. Basée sur le modèle de production de la Hyundai i20, l’i20 Nouvelle Génération WRC est le résultat du développement et de l’expertise Hyundai Motorsport dans l’innovation automobile. Moteur, aérodynamisme, châssis, carrosserie : tout a été optimisé pour offrir des performances inédites et conduire les pilotes Hyundai vers les sommets du classement. « Cette troisième saison WRC est pour Hyundai celle de la maturité et du dépassement, décrit Lionel French Keogh, Directeur Général Hyundai Motor France. Nous sommes ravis d’avoir fait partager à Katrina Patchett le résultat du travail admirable de nos équipes Hyundai Motorsport. L’heure est venue de débuter la saison et nous sommes tous derrière notre équipe.« 

Copyright: Hyundai Motorsport
Katrina avec Thierry Neuville Copyright: Hyundai Motorsport

1 COMMENT

  1. Le WRC qui a quelques soucis d’audience doit donc se plier à la peoplisation. Dommage. En même temps, si ça peut attirer quelques spectateurs et téléspectateurs vers la seule discipline auto qui en vaille la peine, pourquoi pas.

Comments are closed.