Petite liste des trucs qu’on voit toujours en bagnole dans les films et qui ne se produisent jamais en vrai.

Au cinéma, la place en base de chez soi, ou devant le resto, est toujours dispo. Et sans créneau (moi je tourne des heures durant)

Au cinéma, en cabriolet, les cheveux des filles volent au vent, mais quand la voiture s’arrête, la coiffure se remet en place automatiquement (pas la mienne)

Au cinéma, jamais de panne sèche, de surchauffe ou de crevaison (On en parle de mes galères de crevaison au milieu de nulle part et sous la pluie).

Les voitures à l’écran sont plus fiables que dans la vie. (Combien de fois ma titine m’a lâchée, la traitresse)

Au cinéma, on ne se fait jamais attraper par un radar, et si on tombe sur un contrôle de police, c’est uniquement dans le cas où l’on vient de braquer une banque et qu’on cache le magot, et un otage, dans le coffre. (Moi c’est en revenant des courses)

Au cinéma, la voiture n’est jamais fermée. Et pour démarrer, on ne fouille pas un quart d’heure dans son sac à mains. (Moi je perds tout le temps ma carte mains libres à la maison )

Au cinéma, on passe sous un camion et on ressort de l’autre côté, indemne.

Au cinéma, on tape la discute au volant sans regarder la route et sans se prendre un platane.

Au cinéma, les garçons ouvrent la portière aux filles.