« Brèves de volant » d’Alexandre Despretz : la saga se poursuit en BD

0 Lien 0

J’ai rencontré Alexandre Despretz en 2012. Bodybuildé et souriant, un stylo à la main, le jeune homme était assis à l’ombre d’un stand. Le départ du rallye des Princesses allait être donné. Sur sa petite table, un livre savoureux  : « Brèves de volant« . Motard de la Police Nationale, Alexandre Despretz a pris soin de noter régulièrement dans un carnet les meilleures (ou pires) excuses des automobilistes pour échapper aux PV.

Brèves de volant

« Le premier réflexe de l’automobiliste est de nier sa faute et l’évidence« , explique Alexandre Despretz. Comme ce conducteur qui soutient qu’il n’était pas au téléphone. Malheureusement, c’est sa fille assise à l’arrière qui le trahit  : « Si, si, il disait à maman qu’on était en retard »… Ou encore cet automobiliste arrêté pour franchissement de ligne blanche : « Comment voulez-vous que je regarde par terre puisque je conduis ?« . Des répliques amusantes, vous en trouverez plus de 400 dans « Brèves de volant » écrit à la façon de « Brèves de comptoir ».

Breves de volant  Alexandre Despretz

Breves de volant Alexandre Despretz

Bonne nouvelles pour les fans, dont je fais partie : les Brèves de volant vont avoir un petit frère. En mai prochain, Alexandre publie « Les bonnes excuses des mauvais conducteurs » aux Editions du Cherche-Midi. Anecdotes de motards, mauvaise foi, mensonges et 150 répliques de stage de récupération de points vous attendent au tournant.

Les bonnes excuses

Voici en avant-première la couv’ du nouvel opus d’Alexandre Despretz « Les bonnes excuses »

 

La BD « Brèves de volant » en pré-commande

Autre bonne nouvelle : les 3 opus du jeune motard écrivain vont prochainement se décliner en BD. Vous pouvez d’ores et déjà la pré-commander sur le site brevesdevolant.fr. Le concept est sympa et écolo : imprimer seulement les exemplaires commandés. Comme dirait un automobiliste arrêté sur l’A13, « Me donnez pas de PV M’sieur l’agent, ça use du papier et c’est pas bon pour les arbres ! ».

Breves de volant

Alexandre Despretz

Quelques extraits de perles que vous croiserez au fil des pages :

« Si je roule vite M’sieur l’agent , c’est parce que j’ai des surgelés dans le coffre ! »

« Je vais vite parce que vous m’avez fait peur avec votre moto ! »

 

Pas encore de commentaire, soyez le premier à poster !

Réagissez sur cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.