Blablacar se lance dans le covoiturage quotidien domicile-travail

0 Lien 0

Blablacar, le grand spécialiste du covoiturage longue distance, se lance sur des trajets plus courts. L’idée : utiliser l’appli Blablalines pour se rendre au travail puis rentrer chez soi en partageant une même voiture.

Comme moi, tu as sans doute déjà utilisé Blablacar pour partir en vacances. En revanche, covoiturer pour se rendre au travail, sans doute jamais. En effet, seulement 3% des Français ont déjà utilisé Blablacar quotidiennement, juste pour aller bosser. Pourquoi ? Parce que nous n’avons pas envie de perdre du temps en faisant des détours ni être dépendants d’une autre personne. Après s’être longtemps focalisé sur les longues distances, le géant du covoiturage a décidé de s’attaquer à l’énorme potentiel que représentent tous ces petits trajets du quotidien.

3,5 millions de personnes se rendent au travail en voiture

Blablacar a donc mis au point une nouvelle appli : Blablalines. Certes, la start-up toulousaine Coovia propose depuis plusieurs années une mise en relation des conducteurs et passagers sur des trajets domicile-travail. Mais cela reste confidentiel. Blablacar prend le taureau par les cornes et expérimentera Blablalines sur deux destinations : Reims-Châlons et Toulouse-Montauban. D’après une étude de l’Insee Occitanie sur les déplacements domicile-travail parue en juin 2016, 10.000 « navetteurs » font l’aller-retour quotidiennement entre la Ville rose et Montauban. Par manque d’outils et d’habitudes, 13,5 millions de personnes se rendent au travail en voiture sans covoiturer.

Le tarif, correspondant à un strict partage de frais, est déterminé par l’appli. Les passagers et conducteurs peuvent valider leurs covoiturages en un clic.

–> L’avantage de cette appli : si vous êtes la/le conductrice(eur), vous pouvez indiquer vos habitudes de déplacements afin de fixer le point de rendez-vous qui vous sied le mieux.

Pas encore de commentaire, soyez le premier à poster !

Réagissez sur cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.