Si tu veux voler mon vélo, faudra le détruire d’abord

0 Lien 0

C’est bien pratique et agréable un vélo. Lorsque le temps est clément, quelques tours de roues suffisent à nous mener au café, au supermarché du coin, à la boulangerie, chez le voisin. A ce moment là, on se la joue Hollandais (pas François, lui c’est plutôt le scooter…) : vie saine dans un corps sain pour embêter le monde entier jusqu’à 160 ans. Ah les Hollandais, le modèle soi-disant parfait qu’on nous met sans arrêt sous le nez ces derniers temps.

Moi-même, quand je vivais à Versailles, j’avais du sang Hollandais qui coulait dans mes veines : j’enfourchais ma bicyclette régulièrement. Je faisais le tour du château, j’allais jusqu’au hameau de la Reine avec un sourire satisfait.

vol velo

Un matin, hélas, j’eus une mauvaise idée : laisser mon vélo au pied du RER. J’étais toute guillerette en montant dans mon train. J’avais fait ma B.A : un peu de sport avant d’aller bosser. Mais à mon retour, je me suis plutôt retrouvée en état de dépression nerveuse. Après avoir cherché pendant une heure mon beau vélo, il fallait que je me rende à l’évidence : dès mon premier essai, on me l’avait volé. Quelques centaines d’euros étaient partis en fumée, il fallait que je rentre avec mes seuls pieds pris dans tes talons de 10 cm  (soit 45 minutes de plus) et le lendemain, bien sûr, je n’avais  plus qu’à prendre ma bagnole et à payer le parking. Je ne sais pas si en Hollande on se fait voler les bicyclettes. Mais en France, c’est encore un sacré business.

Toutes les bonnes inventions arrivent toujours un poil trop tard. Cependant, le projet Yerka mis au point par 3 ingénieurs, me redonne du baume au coeur. Comme les petits cadenas et les chaînes de vélo ne résistent pas bien longtemps au savoir-faire des voleurs, le cadenas devient le vélo lui-même. Pour le verrouiller, il suffit d’une vingtaine de secondes et de quelques gestes simples : démonter le tube inférieur du cadre et de le fixer à la selle. Si les voleurs convoitent le vélo, ils doivent donc le détruite totalement pour le débloquer, et ne seront donc plus en mesure de l’utiliser.

D’ici 2 ans, ce système devrait être commercialisé. On verra quelle tête vont tirer les voleurs qui ne pourront plus tirer nos vélos.

Pas encore de commentaire, soyez le premier à poster !

Réagissez sur cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.