C’est futé. C’est tendance. Renault-Nissan a annoncé cette semaine le lancement de voitures en colocation. Si tu ne peux pas supporter tout(e) seul(e) le coût et la responsabilité d’une auto neuve, ce nouveau service est fait pour toi. C’est notamment le cas des nouvelles générations, clairement moins attachées à la propriété. Nissan innove et s’apprête donc à proposer en Ile-de-France pour commencer, un service de colocation automobile sur sa nouvelle Micra.

colocation automobile
Nissan Intelligent Get&Go Micra, la 1ère offre de colocation automobile proposée par un constructeur automobile en France

Profil : la Nissan Micra en colocation pour qui ?

Si tu as tout le temps besoin de ta voiture, la colocation automobile n’est vraiment pas pour toi. En revanche, ce premier service de colocation pour les voitures en France est parfait si tu veux posséder un véhicule tout en partageant les coûts fixes avec un groupe de 3 à 5 personnes.

Tu peux comparer cette nouvelle approche de la mobilité à du time share. Il y a des charges fixes et des variables en fonction de ton utilisation de la Micra.

Comment trouver ton carlocataire ?

Pour trouver avec qui partager ta colocation, reste derrière ton ordi : l’appli est 100% digitale. Ton groupe de carlocataires sera formé pour un an. Et tu pourras partager ton agenda avec les autres membres.
– Un peu comme un speed-dating, un algorithme permettra de te trouver des affinités avec des personnes qui n’ont pas exactement les mêmes besoins que toi.
– Mais si tu as déjà un groupe de 3 à 5 personnes (amis, voisins, collègues, famille…), c’est possible aussi de créer ton propre groupe de carlocataires.

A savoir : La plateforme Nissan Intelligent Get&Go Micra sera lancée en décembre 2016.

Micra : une seule version disponible

Une seule version de la Nissan Micra sera en colocation : la 0.9 essence Acenta équipée du système audio Bose. L’assurance et l’entretien seront inclus et le système de facturation sera basé sur l’usage du véhicule. Il ne faudra pas dépasser 15 000 km par an. Pour le moment, Nissan ne donne aucune indication sur les tarifs.

Cette solution de carlocation appartient aux modèles de consommation de demain.

–> Lire Post Nissan Micra 2017

Carlos Ghosn  : « Nous faisons un pas en avant vers la mobilité du futur où l’utilisation automobile offre plus de souplesse, de sociabilité et de partage ». Nissan tente ainsi de séduire les clients qui auraient décidé de faire l’impasse sur l’achat d’un véhicule. Un service dans l’air du temps, à l’heure où se développent le covoiturage, les VTC et les services de location dans les grandes agglomérations.

–> Lire mon interview de Carlos Ghosn

Ne dites plus  voiture mais « objets de mobilité »

Du côté des autres constructeurs auto, notamment PSA, on pense également à vendre, non plus seulement des produits, mais aussi des services. Dans une interview accordée au Parisien, Carlos Tavarès a confié ceci : « Nous avons déjà pris des parts dans plusieurs start-up, comme Koolicar ou Travelercar – des services de location de voitures entre particuliers – et d’autres investissements sont dans les tuyaux. Nous fournirons à nos clients un bouquet de services répondant à leurs besoins dans toutes les situations de la vie courante sans qu’ils aient à acquérir une voiture : trajet domicile-travail, départ en vacances… De plus, en devenant un opérateur de mobilité, nous resterons au plus près du client et de ses attentes. Nous serons ainsi en mesure de concevoir l’objet de mobilité le plus pertinent. Transporter des hommes d’affaires vers un aéroport ne requiert pas le même type de véhicule que de courts trajets en milieu urbain ».