Nouvelles marques automobiles : qui sont-elles ?

0 Lien 0

Nombreuses sont les nouvelles marques automobiles depuis quelques temps : Abarth, DS, Alpine, Cupra ou Polestar qui vient juste de réaliser ses premiers tests sur route. Elles viennent bousculer la vingtaines de marques déjà existantes depuis cent ans pour certaines d’entre elle. Ce nouveau phénomène assez soudain s’explique : ces nouvelles marques auto ne sont pas nées du jour au lendemain. Ce sont simplement des émanations de groupes déjà existants depuis fort longtemps. Quelle marque est à l’origine de laquelle ? Petit jeu des 7 familles.

Abarth : l’avant-gardiste

Abarth est devenue une marque à part entière en 2007.  Mais le petit constructeur, spécialisé dans les préparations sportives des Alfa Roméo ou Fiat, existe depuis 1049. C’est en réalité le groupe Fiat qui l’a fait renaître de ses cendres au début du XXIe siècle. C’est surtout un homme, Luca De Meo qui en a fait une entité à part entière en développant des Fiat 500 Abarth spécifiques et, récemment, un Spider.

DS : la tentative de premium français

En 2009, Citroën se lance dans la production de modèles hauts de gamme en apposant à son logo celui de la célèbre DS, le nom de sa berline qui a révolutionné l’automobile en 1955. La DS3 est née de ce désir, suivie des DS4 et DS5. Surprise : en 2014, DS devient une marque à part entière. L’objectif : devenir une véritable marque premium. La DS7 Crossback que j’ai testée sur CharlotteAuVolant est apparue en début d’année. La nouvelle marque française devra être patiente avant de réussir : Audi  a mis 30 ans avant de percer…

Alpine : le renouveau

Tout comme Abarth, Alpine est également une marque déjà ancienne. Crée en 1955, la marque fabriquait de petites berlinettes avec la complicité de Renault qui a pris des parts majoritaires dans l’entreprise en 1972. Malheureusement, après de belles années, Alpine a connu des heures plus sombres jusqu’à disparaître totalement des radars. Coup de théâtre : en 2012, le président de l’alliance Renault Nissan annonce sa renaissance. Carlos Gohsn l’a promis, et 5 ans plus tard, l’Alpine A110 est dévoilée. C’est toujours une berlinette, avec un moteur de 252ch sous le capot vendue 58 500 euros. Les premiers modèles sont en cours de livraison et il paraît que la nouvelle marque compte créer un SUV. Rumeur non confirmée par Alpine.

Cupra : la marque de Seat

Le 22 février 2018, Cupra annonce qu’il fait sécession avec Seat. Car jusqu’à présent, le premier n’était que la déclinaison sportive de certains modèles du second. Mais désormais, Cupra est une marque à part entière avec un premier modèle dévoilé au salon de Genève : l’Ateca Cupra, un SUV survitaminé de 300ch. C’est encore le même homme, Luca De meo, qui est à l’origine de cette naissance. Ce dernier a pris la direction de Cupra. Aura t-il la même réussite ? Réponse dans quelques années.

Polestar : le dernier né

Le premier modèle de Polestar, sobrement baptisé One, réalise déjà ses premiers tours de roues. Jusqu’à présent, Polestar n’était que le préparateur des modèles sportifs de Volvo. Sa ligne aussi épurée que son nom et ses performances de 600ch obtenus grâce à un petit moteur thermique et deux gros blocs électriques ont fait monter la fièvre au dernier salon de Genève. Quant à la décision de Volvo de faire de son préparateur une entité à part entière, elle est finalement logique, puisque la marque nordiste a totalement basé son image sur la sécurité de ses modèles.

Pas encore de commentaire, soyez le premier à poster !

Réagissez sur cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.