Les seules fois où je me suis fait piéger par un radar, c’était parce que je n’avais pas branché mon Coyote. Non pas que je sois une folle du volant. Mais parce qu’on a vite fait de rouler 10 km/heures plus vite ou de ne pas remarquer un changement de vitesse. Du coup, je ne me sépare plus de mon adorable Coyote et mon premier geste réflexe en entrant dans la voiture, c’est de le mettre en route. Je n’ai ni envie de payer des amendes ni envie de perdre mon permis (ce serait bien dommage pour quelqu’un qui teste des voitures, n’est-ce pas ?…). Alors j’utilise ce produit de crise (Coyote n’a jamais aussi bien marché qu’en cette période de politique répressive) et qui, cerise sur le gâteau, me permet d’être plus vigilante et plus sereine.

« Coyote, c’est légal ? Ah bon ? »

Je vis à la campagne depuis quelques années et je suis très étonnée par la réaction des gens quand je leur parle de mon Coyote sacré. « Mais enfin Charlotte, fais gaffe, t’as pas le droit d’utiliser ça, c’est pas légal en France ! ». Et là, je passe soit pour une délinquante, soit pour une héroïne. Hélas, je ne suis rien de tout cela puisque Coyote est 100% légal et que je fais simplement partie des 2 millions d’abonnés… C’est vrai, l’an dernier, Coyote a failli rendre l’âme. Mais beaucoup oublient qu’en mentionnant « zones dangereuses » au lieu de « attention radars », Coyote a dépassé sa fonction première de simple avertisseur de radars. Aujourd’hui, Coyote continue avec agilité à remplacer les gros appels de phares, mais est également devenu un véritable outil en matière de prévention routière. Coyote s’appelle d’ailleurs désormais un Assistant d’Aide à la Conduite. Nuance…

Comment Coyote fonctionne-t-il ?

On branche le boîtier ou le smartphone (selon le type d’abonnement) sur l’allume cigare. Les limites de vitesse s’affichent. Coyote nous avertis, deux kilomètres en amont, de la présence de tout type de perturbation (radar, objet sur la route, accident, travaux…). Si la perturbation est toujours présente, on clique sur OUI, sinon, sur NON. Plus il y a d’automobilistes connectés, plus Coyote est fiable : lorsqu’il y a 3 étoiles, je sais que ce qui est indiqué est totalement vrai. Et ça, j’ACHETE comme dirait l’hystérique Jean-Marc Généreux qui craque régulièrement dans Danse avec les stars. Mais ça, c’est un autre sujet…

Prix abonnement Coyote : 11.99 euros/ Mois (TTC) pour la formule d’abonnement s’appliquant aux applications pour Smartphone

                                                      12 euros/mois (TTC) avec un des terminaux de la gamme Coyote

coyote