18 mois. C’est le temps qu’il aura fallu à BMW pour faire de son concept car Active Tourer (présenté au Mondial de Paris en 2012) une voiture qui pourrait bien envahir nos rues dès cet automne.

« Envahir » parce que cette BMW série 2 Active Tourer est un peu la chronique d’un succès annoncé. Jugez plutôt :

  •  monospace compact (10% des ventes de véhicule neufs en France)
  •  bien motorisé (du 3 cylindres de 136 ch aux 4 cylindres de 231 ch)
  •  mais sobre (consommation en cycle mixte de 6,0l à 4,1 l/100 km selon la motorisation)
  •  technologiquement très sophistiqué (avec notamment le nouvel assistant de conduite automatique en embouteillage, un dispositif d’alerte en cas d’accident, la transmission intégrale intelligent xDrive disponible en option dans quelques mois)
  •  modulable (volume de chargement variant de 468 litres à 1 510 litres, banquette arrière coulissante)
  •  aux finitions et au design soignés (la finition Sport met l’accent sur le dynamisme, la finition Luxury privilégie l’élégance et l’exclusivité ; une finition M Sport sera également disponible dans quelques mois).

DSC_2681

Extérieurement, la ligne est flatteuse ; on retrouve tous les codes propres à l’ensemble de la gamme BMW actuelle, aussi bien dans le dessin des optiques avant (full-led en option) et arrière, qu’au niveau de la calandre et du porte-à- faux avant réduit.

    DSC_2670     DSC_2671

L’intérieur est tout aussi flatteur ; on retrouve un univers très cossus que l’on n’a pas l’habitude de voir dans ce style de voiture à vocation très familiale. Le cuir est évidemment très présent, de même que les inserts en aluminium ou en bois, comme dans une berline haut de gamme. BMW a parfaitement réussi à concilier le côté pratique et fonctionnel que l’on recherche lorsqu’on achète un monospace, aux exigences légitimes que l’on peut avoir lorsqu’on monte dans une BMW. Vos enfants pourront ainsi attacher leurs réhausseurs grâce au système Isofix sur des sièges en cuir de grande qualité avec des surpiqures du plus bel effet.

DSC_2679    DSC_2682    DSC_2684

Le confort est également de mise. Les grandes surfaces vitrées et la position de conduite haute rendront les voyages encore plus agréables. La sensation d’espace à bord est assez impressionnante, les espaces de rangement nombreux sans toutefois tomber dans la caricature des boites en plastique disséminées partout comme on peut le voir chez certains concurrents…

 DSC_2680     DSC_2685

Et puis il a les détails et attentions qui font toujours plaisir : une planche de bord orientée vers le conducteur qui reste un élément typique de la marque, un système multimédia performants, un toit panoramique, l’ouverture et la fermeture électriques du coffre (même sans les mains, simplement d’une mouvement de pied sous le pare-chocs), l’affichage tête-haute, l’assistance au stationnement avec caméra panoramique, ou encore l’essuie-glace arrière astucieusement dissimulé sous le becquet pour parfaire le design.  

Alors évidemment, il faudra débourser au minimum 24 900 euros, mais bon…

Relire

BMW série 2 Active Tourer: l’autre idée du monospace