On les croit légers, insouciants et dangereux sur la route. Jusqu’à présent, les 18-25 ans passaient pour des délinquants de la route en puissance. Méfiez-vous des idées reçues. Selon le dernier baromètre Axa Prévention, c’est la seule tranche d’âge qui progresse sur le plan de la sécurité routière. Plus prudents qu’avant (car sans doute plus sensibilisés par les campagnes de prévention routière), les jeunes conducteurs utilisent moins le téléphone au volant, prennent de moins en moins la voiture après avoir bu et respectent de plus en plus les limitations de vitesse, notamment en ville.

Barometre Axa prevention
Selon le dernier baromètre Axa Prévention, ce sont les jeunes qui conduisent mieux en 2015

Les bons conducteurs moins nombreux en 2015 selon le baromètre Axa Prévention

Entre 2014 et 2015, les automobilistes français ont laissé moins de place aux bonnes habitudes. Les mauvais comportements au volant sont revenus au galop : selon le dernier baromètre Axa Prévention, la proportion de bons conducteurs en France est passée de 51% à 48%. Et ce, pour de multiples raisons. A commencer par l’usage du téléphone – avec ou sans kit mains libre – qui est en recrudescence. Tout comme l’envoi de sms en conduisant. Autre mauvaise habitude qui reste férocement ancrée dans les moeurs : l’alcool au volant. Malheureusement, le nombre de Français qui reconnaissent prendre la route après avoir bu quatre ou cinq verres d’alcool ne s’améliore pas d’une année à l’autre (6%). Enfin, les Français sont plus nombreux à prendre le volant la nuit (59% en 2015 contre 57% en 2014 et à continuer à conduire quand ils sentent la fatigue monter (50% contre 47% en 2014).