Dis-moi, Robert, c’est quoi un SUV ?

0 Lien 0

On va pas se moquer, puisque les réseaux sociaux l’ont déjà fait et en boucle. Mais la définition du SUV livrée par le Petit Robert en dit long sur cet étrange phénomène qui s’est emparé des routes depuis quelques années. Selon le dico, qui vient d’ouvrir ses portes à cet anglissisme dans son édition 2018, le Sport Utility Vehicle est un « monospace de tourisme équipé de quatre roues motrices ». A ce tarif, feu le Renault Scenic RX4, était un SUV. Évidemment, la définition est totalement à côté de la plaque puisque ce sont justement ces engins qui ont enterrés le monospace et qu’ils ne disposent pas, dans la majorité des cas, de 4 roues motrices. Un tollé et des railleries plus tard, le CCFA (Comité des Constructeurs Français d’Automobile) c’est emparé de l’affaire. Frédérique Payneau, rédactrice auprès de l’organisme s’est carrément déclarée «  atterrée ». Rappelons lui qu’il y a des scandales autrement plus atterrants qu’une simple erreur de définition, et que les dirigeants du dictionnaire acceptent volontiers de revoir leur copie. Mais pour définir le SUV de quelle manière ? Car en 2007, le CCFA le désignait très officiellement ainsi : « tout-terrain de loisir, véhicule généralement muni de quatre roues motrices et à usage de tourisme ». Une définition publiée au Journal officiel qui n’est pas non plus tout à fait exacte. Alors, soyons généreux et aidons Robert et sa bande à faire avancer le débat, en avançant justement une définition qui colle au plus près de la réalité. « SUV : nom masculin désignant une auto haute sur pattes, munie de grosses roues, pesant le poids d’un âne mort, handicapé par un CX de coffre-fort, consommant plus qu’un véhicule ordinaire pour ces raisons, tout en étant moins agile qu’une berline. » On a bon ?

Pas encore de commentaire, soyez le premier à poster !

Réagissez sur cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.