Pour que vous découvriez en avant première le nouveau Range Rover Sport, N.C s’est rendu dans la ville du Roi Soleil pour le prendre en photo, s’asseoir dans l’habitacle et le tester quelques minutes.Voici les premières impressions de notre « oeil critique » préféré.

Dans l’univers aujourd’hui pléthorique des SUV (Sport utility vehicle) deux catégories s’opposent :

– la première regroupent des produits marketing nés avec l’ambition d’assouvir un besoin d’ostentation et seulement bons à gravir les collines des bacs à sable des beaux quartiers ;

– la seconde réunit les rares voitures dont l’ADN se transmet de génération en génération et qui évoluent avec l’objectif d’allier performances et efficience.

C’est dans cet esprit que le nouveau Range Rover Sport a été conçu. Fort d’une tradition qui remonte à 1970, il se distingue par les progrès accomplis tant dans sa conception que dans sa qualité de fabrication. J’ai pu le constater de mes mains et de mes yeux.

Range Rover Sport

Extérieurement, j’ai trouvé que cette déclinaison Sport a pris le meilleur de la 4ème génération de Range Rover tout en s’inspirant des lignes de son petit frère Evoque.

Malgré son gabarit imposant avec ses 4,85 mètres de long et ses 2,22 mètres de large, sa silhouette fine et ses traits élancés ont été rendues encore plus dynamiques par des optiques plus effilés et des ouïes d’aération latérales notamment.

Range Rover Sport _2

Je me suis régalé durant mon excursion versaillaise avec chauffeur dans son habitacle moderne, élégant et chaleureux, aux antipodes des ses concurrents allemands.

Range Rover Sport_4

PERSONNALISATION
La large gamme de matériaux (cuir, boiserie, aluminium) permet de personnaliser un habitacle spacieux et aux finitions soignées. La planche de bord et la large console centrale apparaissent très dépouillées bien qu’elles regroupent les commandes de réglages de tous les équipements dont l’utilisation est très intuitive.

 Associés aux nombreux rangements disponibles, à des sièges confortables et enveloppants (à l’avant), et à un équipement multimédia complet (en option), cet habitacle disponible en 5 ou 7 places (les deux sièges escamotables sous le plancher se déploient et se replient électriquement par simple pression sur une commande située dans la coffre) confirme l’impression de soin apporté à la conception et à la fabrication de ce nouveau Range Rover Sport. Tout cela en ferait même oublier ses rares défauts (des sièges massant bruyants et des plafonniers pas assez puissants notamment).

aDSC_1945

La version « classique » du Range Rover que nous avons essayée est déjà très agréable, aussi bien en ville que sur route. Bien que moins typé « sport » dans sa présentation et ses équipements, l’espace à bord et le niveaux de confort sont très impressionnants et les performances étonnantes. Il faut dire que cette dernière génération a effectué une sérieuse cure d’amaigrissement par rapport à la précédente et et a perdu jusqu’à 420 Kg (l’équivalent de 5 passagers !).

Prochain essai plus poussé en Septembre 2013 où nous pourrons le garder pendant plusieurs jours en essai 😉

 DSC04889            DSC04884DSC04900

Enfin, pour ne pas trahir l’essence même du Range Rover, on reterouve évidemment tous les équipements qui font de lui un exceptionnel baroudeur capable de naviguer en eaux troubles jusqu’à 85 cm de profondeur (des capteurs placés sous les rétroviseurs informent le conducteur/pilote de la profondeur de l’eau).

Cette nouvelle mouture ne déroge donc en rien à l’esprit et à l’image que les précédentes générations de Range Rover ont forgés. Au contraire, dans son élégante déclinaison Sport, qui lui donne un air de baroudeur en costume trois pièces, le Range Rover fait un pas de plus vers le statut tant convoité de mythe automobile.