La réputation d’un spécialiste se fait très souvent de bouche à oreille, et de plus en plus sur la toile.

Evidemment il est beaucoup plus facile, a priori, de trouver un « bon » médecin plutôt qu’un « bon » carrossier.

A moins de faire des accidents et accrochages tous les quatre matins (mis à part en Ile de France 😉 nous n’allons pas faire réparer une portière ou une aile très souvent, et heureusement car la facture est très vite salée.

Alors, quand on est une femme (ou un homme !) et qu’une telle mésaventure nous arrive, comment faire pour ne pas se faire arnaquer tant au niveau du prix qu’au niveau de la qualité de la prestation ?

 

Tout d’abord deux scénarios s’offrent à vous :

1/ Soit la dégradation de votre carrosserie ou de votre peinture est prise en charge par votre compagnie d’assurance, dans ce cas pas de problème. Adressez-vous à un professionnel qui bénéficie de l’agrément  de cette dernière. Le montant de l’indemnisation accordé à l’assuré sera déterminé au regard d’un expert diligenté par la compagnie.

2/ Soit la dégradation est à votre charge, et dans ce cas je vous invite à suivre les conseils suivants :

Trouver une carrosserie de confiance

Tout d’abord n’hésitez pas à vous adresser à une carrosserie dont la réputation est solide. Par exemple venez prendre votre rendez-vous directement sur place et voyez si les clients sont des habitués.

Jetez rapidement un coup d’œil sur les équipements et veillez à la propreté de la carrosserie: une vieille cabine de peinture peut être pleine de poussière, ce qui n’est pas recommandé quand vous payez une prestation de remise à neuf de votre peinture.

Pour les femmes (surtout) n’hésitez pas à venir accompagnées d’un homme. Bien entendu je ne veux pas dire que tous les carrossiers ont tendance à arnaquer les femmes seules, mais c’est  un principe de précaution. Gardez en tête que l’automobile est un univers masculin.

Ne donnez pas l’impression de vous laisser faire et soyez ferme dans votre demande.

Surtout ne cherchez pas à utiliser un vocabulaire technique ou montrer des pseudos-connaissances si ce n’est pas le cas.

Arnaque carrosserie

 Concessionnaire ou indépendant ?

Si le risque est à votre charge préférez une carrosserie artisanale indépendante, souvent moins chère qu’un concessionnaire. Si le risque est pris en charge par l’assurance, sans hésiter adressez-vous à un concessionnaire.

 Au niveau de la prestation ?

En peinture le problème le plus fréquemment rencontré est la différence de teinte.

Vous avez donné votre portière à repeindre et vous constatez que  la couleur est légèrement différente de la  couleur d’origine de la voiture. Ceci peut être dû à

  • A la qualité de la peinture utilisée-> tenue dans le temps, résistance aux UV
  • A l’épaisseur des couches de peinture
  • A la méthode utilisée pour repeindre

Vous constatez un manque de brillance au bout de deux ou trois jours, ceci peut être dû

  • A un défaut d’utilisation de la méthode d’application
  • A un problème de séchage (la cabine de sèche pas suffisamment)

Dans ce cas n’hésitez pas à ramener votre véhicule au carrossier, ou quelques fois un simple coup de polish suffit.

Vérifiez également l’alignement des pièces de carrosserie (portières, ailes, coffre…)

 Quelques fois il faut savoir menacer …

Si après avoir donné votre voiture à réparer vous n’êtes pas satisfait du résultat (carrosserie ou peinture) et que malgré vos tentatives de négociation avec le carrossier, ce dernier ne veut pas vous refaire la prestation, n’hésitez pas à le menacer en lui disant que vous allez prévenir votre police d’assurance.

En effet 80% des affaires sont transmises par les sociétés d’assurance donc une réputation entachée peut nuire gravement à la continuité de son affaire.

 Et sur la main d’œuvre ?

Les tarifs horaires sont imposés par les constructeurs chez les concessionnaires, donc pas de surprise.

En revanche ils sont libres dans les carrosseries  artisanales.

Le tarif de la main d’œuvre en carrosserie

La main d’œuvre en carrosserie (produit du taux horaire par le temps de réparation) représente environ 43% du prix de la facture. Les prix sont plus élevés en région parisienne où plus de la moitié des réparateurs facturent au-delà de 65€HT. La fourchette oscille donc entre 40€HT et plus de 65€HT dans l’hexagone, avec de fortes disparités régionales (source l’Argus décembre 2013).

Le tarif de la main d’œuvre en peinture

Pour les indépendants il faut compter entre 60€HT et 70 €HT l’heure, à cela ajouter le coût des ingrédients soit entre 30€HT et 45 €HT par heure en plus.

Chez les concessionnaires la main d’œuvre oscille entre 90€HT et 120€HT   et les ingrédients entre 45€HT et 50€HT.

Exemple d’une facture 

Si on prend l’exemple d’une portière la facture peut se détailler de la manière suivante :

Main d’œuvre peinture 3H : 3*65€

Ingrédients peinture 3H : 3*40€

Soit un montant total peinture de 315€ HT à cela va se rajouter la carrosserie éventuellement (redressage ou changement de pièce)

 

Quelques adresses de confiance

Enfin voici quelques adresses sur lesquelles vous pouvez compter :

Carrosserie FOTIS au 20 Rue de la Voie des Bans, 95100 à Argenteuil tél : 01 34 10 59 54

Le gérant s’appelle Patrick  Tiercelet. Vous y trouverez une prise en charge de qualité, belle organisation, un travail soigné pour un tarif horaire conforme à ce qui se pratique dans la profession.

CIR (Carrosserie Inacio RUI): 1, rue de l’église 94190 à Villeneuve Saint Georges tél : 01 49 86 07 03

Carrosserie de la gare : 40, rue de la gare 94110 à Arcueil 01 49 86 07 03. Le gérant est Domingo CANARIO

 

N’hésitez pas à compléter cet article en nous indiquant des carrosseries dignes de confiance !