« Ce n’est plus une voiture, c’est un ordi« , m’a lancé un ami en découvrant ma nouvelle Audi A4 Avant de 272 ch à l’essai (ndlr, « Avant » est le terme inventé par Audi pour parler de ses versions break). Il est vrai qu’Audi a toujours été avant-gardiste en matière de technologies et de sécurité. Je suis bien placée pour en parler puisque je possède une Audi A8 de 2007 (V8, 4.2l de 325 ch) et que cette auto avait déjà bien des technologies que certaines voitures récentes ne possèdent toujours pas : les sièges électriques et chauffants, un immense écran GPS, le bluetooth, un téléphone pour les appels d’urgence… et un moteur puissant avec un agrément de folie bien sûr.

A4 2016

Ma nouvelle Audi A4 diesel accélère plus fort qu’une Audi TT

Pendant que la nouvelle Audi A5 se dévoilait, j’étais donc au volant de la plus puissante des Audi A4 (après la S4) : un V6 de 272 ch qui roule au diesel et qui concilie hautes performances et frugalité. Physiquement, elle ne m’a pas tellement bluffée. Normal. On sait bien que les Audi se ressemblent, génération après génération, pour une raison simple qui tient un deux mots : valeur résiduelle. (C’est la somme que vaut une voiture après une location avec offre d’achat (LOA), ou plus globalement, le prix que son premier utilisateur pourra en obtenir en la revendant).

Nouvelle Audi A4
Devant moi, une majestueuse planche de bord épurée avec un grand écran (non tactile) et l’Audi Virtual Cockpit qui est en série sur la finition Design Luxe.

Les autos à l’anneau ont l’une des meilleures valeurs résiduelles qui soient, parce que justement, elles se ressemblent d’une génération à l’autre. Parce que celui qui n’a pas les moyens de s’offrir une Audi neuve, et qui se jette sur un modèle d’occasion, ne sera pas la risée de son quartier, par rapport à son voisin qui a pu l’acheter neuve. Cette douce évolution est donc bien faite exprès et remarquablement effectuée. Cette petite digression faite, on s’aperçoit tout de même de quelques changements sur la nouvelle mouture de l’Audi A4 Avant : elle est plus fine et mieux assise sur la route. Elle est également plus grande que sa devancière.

Un magnifique habitable tout confort et ultra connecté

Nouvelle Audi A4
Ces écrans amovibles de 10 pouces sont homologués au crash-test.

En m’installant derrière le volant de la nouvelle Audi A4 Avant, j’ai tout de suite remarqué ce qui se tramait à l’arrière : deux belles places (dont une troisième au milieu plutôt étroite) avec deux beaux écrans de 10 pouces ( des Audi Tablet à 2 580 €) qui donnent accès à la TV et permettent aux enfants (ou aux grands) de visionner chacun leur film. Car ces deux écrans sont totalement indépendants. Je me suis tout de suite imaginée le bonheur que ce serait lors d’un long trajet avec les petits clous à bord. J’ai eu cette vision là. Et ça s’est passé comme ça : plus de hurlements pendant le voyage. Et une furieuse envie (pour tous les membres de la famille) de partir pour n’importe quel prétexte à bord de cette sportive aux allures d’une berline classique.

Conduite semi autonome

aide conduite
La nouvelle Audi A4 est capable de suivre sa voie et de réguler sa vitesse toute seule en fonction de la circulation. Mais le conducteur doit garder les mains sur le volant.

J’ai bien apprécié mes différents assistants de route intégré. Même si je sais conduire, l’assistant d’embouteillage transforme la nouvelle Audi A4  en voiture semi-autonome, l’Assistant d’évitement de collision, comme son nom l’indique, calcule une trajectoire d’évitement en fonction de la vitesse et m’assiste dans le changement de direction, ou encore l’Alerte de stationnement perpendiculaire, prévient sympathiquement de l’arrivée d’un véhicule lorsqu’on sort d’une place de parking. En arrivant au péage, il y avait une bonne file indienne : j’ai enclenché le pack assistance route et j’ai conduit sans les mains.

Dans certaines situations d’urgence, la nouvelle Audi A4 reprend l’avantage sur l’humain. C’est le cas, par exemple, lorsqu’une auto à l’avant freine brusquement et que le conducteur ne réagit pas assez vite. L’Audi effectuera dans ce cas un freinage d’urgence pour éviter la collision. Même réaction quand les radars détectent un piéton surgissant sur le bord de la chaussée, sur le point de traverser.

Le constructeur appelle encore cela des aides à la conduite. Car la règle est de rester maître de son véhicule. Mais en réalité, il semblerait bien que la technologie Audi permette de faire face à bien des situations…

Nouvelle A4
Nouvelle Audi A4 Avant : comment ne pas être friand ?

Performances de haut niveau

L’automobiliste le plus exigeant ne trouverait pas grand chose à redire à cette nouvelle Audi A4 Avant. Pour ma part, je la garderais volontiers :

  • 4 roues motrices
  • Un couple énorme de 600 Nm qui assure des reprises EPOUSTOUFLANTES
  • La boîte Tiptronic à 8 rapports
  • Le 0 à 100km/h en 5.4 s
  • Sélection du mode de conduite via l’Audi Drive Select. Possibilité de paramétrer la sensibilité du moteur, de la direction et de la suspension (mais le mode Auto gère très bien la chose).
  • Un confort inouï

A4 break

Il faut que je rende l’antenne. Je termine donc sur le prix : 60 000 euros pour cette Audi A4 Avant 3.0 TDI 272 Quattro Tiptronic en Finition Design Luxe et au son signé Bang & Olufsen (1030 euros).

Ma petit vidéo snapchat pour vous faire écouter du bon son :

Conso : 6.2 l en parcours mixte
Emissions CO2 : 139 g/km

1 COMMENT

  1. Jolie voiture mais celle essayée c’est plutôt 75 000 euro elle est à 60 000 hors option :).

Comments are closed.