C’est en compagnie de Agneta Dahlgren, directrice du design du segment C et du véhicule électrique du constructeur Renault, que j’ai eu la chance de découvrir comment a été pensé le nouveau Scenic. La designer de 49 ans d’origine suédoise, qui s’est occupée de la nouvelle Mégane et du Kadjar, recevra 3 prix au total cette année. Elue « femme de l’année 2016 » par des journalistes réunis par l’association WAVE (Women and Vehicles in Europe), la pétillante Agneta Dahlgren recevra un second prix du design automobile à l’occasion du Mondial de l’automobile, puis un 3ème au mois de Novembre. Une belle consécration après 20 ans de travail chez Renault pour cette femme de tête férue de course à pieds (ndlr, semi-marathon). « A travers ces prix, je peux montrer aux autres femmes que nous avons notre place dans ce monde là et que nous pouvons avoir des postes à responsabilité« . Car Agneta croit fermement à la diversité : « Il n’y a pas de conception masculine ou féminine. Ce qui est important, c’est la diversité pour avoir le plus de regards possibles pour élargir le spectre des possibles. La mixité apporte énormément, notamment dans l’univers automobile« .

Nouveau Scenic : une auto modulaire avec un look sympa

nouveau scenic
Agneta Dahlgren, femme de l’année 2016, directeur design du segment C de Renault.

Le rôle d’Agneta Dahlgren : rendre un dessin possible. « Je voulais une auto modulaire avec un look sympa, émotionnel. Le bi-ton dynamise énormément les lignes. Tout comme la forme des portières arrière en forme de vague inspirées du concept R-Space. Quant aux roues, elles sont en 20 pouces pour donner de la présence au monospace« . De grandes roues qui ne « dynamisent » pas seulement l’auto, mais qui transforme le nouveau Scenic en SUV en lui faisant prendre de la hauteur.

Zoom sur les tablettes à l’arrière

Agneta Dahlgren
Les tablettes du nouveau Scenic d’Agneta Dahlgren

« Un monospace doit être fonctionnel. J’ai donc créé beaucoup d’espaces de rangement. La tablette est un élément historique du Scénic. Elle a évolué. Aujourd’hui, les enfants dessinent et jouent sur des smartphones ou des Ipad. D’où le design des tablettes avec 3 petits crans et des élastiques pour fixer l’objet numérique« .

Zoom sur le découpage de l’espace dans l’habitacle

 « On a voulu avoir trois largeurs d’assise identiques pour répondre au souhait des consommateurs, décrit Agneta. Pour cela, nous avons réalisé une banquette 1/3, 2/3 avec des sièges qui coulissent individuellement ».

Nouveau Scenic
La console centrale coulissante permet de créer deux espace bien distincts

« La console centrale coulissante permet de créer deux espace bien distincts soit à l’avant pour redonner de l’importance au conducteur en créant une ambiance cockpit; soit à l’arrière, en rabattant également l’accoudoir central, lorsqu’il n’y a que deux passagers, pour créer deux espaces cocons bien distincts« .

Design scenic
Une petite astuce dans les pare-soleil pour se cacher encore mieux du soleil

Douce et souriante, la suédoise Agneta Dahlgren qui se considère « à mi-chemin entre une scientifique et une artiste« , a réussi à faire « un beau monospace, aux proportions idéales pour ce type de véhicule« .