F1 : les grid girls à la retraite

0 Lien 1

Elles portaient des parapluies ou des pancartes en poum-poum short sur la grille de départ des grands prix de F1. Les Grid Girls faisaient parti du cérémonial de ces dimanches après midi de courses. Mais c’est fini : Liberty Media, le nouveau propriétaire des droits commerciaux de la Formule 1, a décidé de déboulonner les mannequins du bitume et de mettre ainsi fin à une pratique d’un autre temps.

Vers la fin du sexisme dans l’univers automobile ?

Dès la première course de F1 de la saison, en Australie fin mars 2018, les grid-girls auront disparu de la pitlane. Plus de porteuses de panneaux vêtues devant chaque voiture censées indiquer aux pauvres pilotes égarées le chemin qui les mènent à leur bolide. Cette évolution, que je trouve personnellement très positive, ne devrait pas déplaire non plus à Marlène Schiappa, la Secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes. Elle qui s’était déclarée déçue par l’élection de Miss France qui donne « une représentation figée de la beauté alors qu' »il serait plus judicieux de valoriser les talents, plutôt que des stéréotypes physiques irréels ». Les campagnes gouvernementales contre le sexisme appellent régulièrement à extirper les femmes de leur simple rôle de « faire-valoir automobile ». Une sonnette d’alarme relativement entendu dans les salons automobiles où l’hôtesse plante verte s’évapore lentement mais sûrement. Si certains constructeurs continuent d’exhiber de jeunes femmes en tenues affriolantes pour attirer le public, d’autres, à l’instar de PSA, éradiquent avec bonheur les clichés de la femme au volant.

Serait-ce enfin la fin de l’image de beaufitude de la bagnole ? Toutes les filles devraient en tout cas être contentes qu’on arrête de les transformer en potiches qui portent un numéro et dont le job est de faire baver les vieux devant leur téloche chaque dimanche de Grand Prix au moment de la sieste.

Pas encore de commentaire, soyez le premier à poster !

Réagissez sur cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.