De manière générale, les pubs télé n’exhibent que des jeunettes. Pour une fois, une marque qui a du cran et un esprit décalé prend le contre pied. Cette marque, c’est DS. Pour faire la réclame de sa nouvelle DS3, c’est une américaine de 94 ans qui prend le volant et les devants dans une pub de 45 secondes.

DS

Iris Apfel : « Le style, ma ligne de conduite »

Iris Apfel apparaît dès le premier plan derrière ses grosses lunettes hublot noires et dans une robe flamboyante très stylée signée Custo Barcelona. La fashionista se présente en affirmant que c’était probablement une des premières femmes à porter des jeans. Puis affirme qu’elle déteste les règles car c’est une perte de temps. Dans ce clip rythmé par une musique entraînante et des images hautes en couleur, Iris Apfel nous confie en voix off qu’elle n’est pas belle et qu’elle ne l’a jamais été. Mais « Ce n’est absolument pas grave, j’ai du style ! », s’amuse-t-elle.

Nouvelle DS3

Focus sur la nouvelle DS3

Evidemment, on peut avoir l’esprit mal placé et se dire qu’utiliser les services d’une vieille dame pour faire la pub d’une voiture qui est sur le marché depuis 6 ans, c’est raccord. Car elle atteint l’âge où la plupart de ses concurrentes sont renouvelées. La petite DS, quant à elle, n’a droit qu’à un restylage, le deuxième déjà de son histoire. On lui pardonnera d’autant mieux qu’avec cette campagne, la marque fait un pied de nez à la communication automobile en générale, dont on sait bien qu’elle excède par un jeunisme un rien trompeur, puisque la moyenne d’âge des acheteurs est plutôt 52 ans. Une campagne qui tombe, en plus, pile poil, après les trop nombreux papiers de la presse spécialisée consacrés aux (très jeunes) hôtesses livrées en pâture aux abords des voitures du récent salon de Genève.