La Lynk & Co sera commercialisée en Chine l’an prochain et en Europe un an plus tard. Cette auto hyper connectée sera reliée en permanence à Internet via une interface développée avec Microsoft et le géant chinois de l’e-commerce Alibaba.  Cette voiture complètement intégrée dans son temps, suscite beaucoup de curiosités de la part des constructeurs et des distributeurs. A la tête de cette nouvelle marque automobile, Geely, le puissant groupe qui avait acheté Volvo pour 1,8 milliards d’euros, puis y avait injecté 11 autres milliards.

lynk-co-03

Voici les 4 nouveautés de la Lynk & Co

  • Adieu les clefs ou la carte magnétique. L’auto ne s’ouvre qu’avec un code secret. Une façon de donner la possibilité à ses futurs clients de la louer entre particuliers, ou encore de l’acheter à plusieurs.
  • Adieu les concessions automobiles. Le système de distribution est ici virtuel : la Lynk & Co se commande dans des boutiques dédiées et sur internet.
  • Livraison à domicile : une fois achetée, le client reçoit sa Lynk & Co chez lui.
  • Les niveaux de finition sont limités et la liste d’options minimaliste. Geely veut réduire les coûts de revient de sa nouvelle voiture, et sa facture finale, d’environ 25% par rapport à un SUV comparable.

Le premier modèle commercialisé sera un SUV compact basé sur la même plateforme que celui de son cousin, le futur V40, également un crossover. Sous son capot, un seul moteur est, pour le moment, annoncé. Il s’agit d’un trois cylindres essence hybride.